Le Chef de l’Etat préside la cérémonie d’ouverture à la circulation de quatre sauts-de-mouton à Kinshasa

0
434

Kinshasa, 1er janvier 2021 (ACP).- Le Président de la République, Félix- Antoine Tshisekendi Tshilombo, a présidé jeudi au croisement du boulevard du 30 juin et de l’avenue de libération, dans la commune de la Gombe, la cérémonie d’ouverture à la circulation de quatre sauts-de-mouton érigés sur les artères de la ville de Kinshasa.

Il s’agit des ouvrages érigés au quartier pompage, dans la commune de Ngaliema, au rond-point SOCIMAT et Place Mandela, dans la commune de la Gombe et a Debonhomme, entre les communes de Matete et Limete.

Peu après les discours du Vice-premier ministre, ministre des infrastructures et travaux publics, Willy Ngoopos et du Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, le chef de l’État a été invité par le protocole d’État pour couper le ruban symbolique, avant de visiter cet ouvrage sous les explications techniques du DG de l’Office des voiries et drainage(OVD), Tumba Tshikela.

Le Président de la République a ensuite effectué le déplacement du quartier Debonhomme et du rond-point Mandela où il a visité et reçu des explications, cette fois, du DG de l’Office des routes(OR), Mutima Sakrini, sous les ovations d’une population en liesse.

Dans son discours de circonstance, le Vice-premier ministre, ministre des Infrastructures et Travaux publics, Willy Ngoopos, a remercié le chef de l’État d’avoir doté la capitale de ces ouvrages de haute portée, avant d’inviter les Kinoises et Kinois à se comporter en responsables et d’en faire bon usage.

Il a également remercié toutes les entreprises qui ont contribué à la réalisation de ces ouvrages. Il a rassuré quant à la poursuite des travaux de construction des autres sauts-de-mouton à travers la capitale.

Auparavant, le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, a remercié le chef de l’État pour avoir disposé de son temps en vue de présider cette cérémonie. Pour le de gouverneur Ngobila, en dépit des Etats d’âme, la réalisation de ces ouvrages concrétise le programme du chef de l’État dans son volet d’infrastructures. Il a précisé que ces ouvrages permettront, désormais, de désengorger les conflits routiers dans la capitale.

Exécuté sous la supervision de l’Office des routes, le saut de mouton du rond-point Mandela a une longueur de 375 m et une largeur de 8 m avec une fois deux bandes aller et retour. ACP/Kayu