L’église «La race bénie» offre des vivres et non vivres aux enfants de deux orphelinats à Kinshasa

0
204

Kinshasa, 1er janvier 2020 (ACP).- Une délégation des fidèles de l’église «La race bénie» conduite par son représentant légal, le révérend Jules Koyalodi, a offert, à l’occasion des fêtes d’année, des vivres et non vivres composés de riz, semoule, du lait en poudre, de l’huile végétale et du sucre et des habitats, et des chaussures aux enfants de deux orphelinats dans les communes de Limete et de Kasa-Vubu à Kinshasa.

Jules Koyalodi a indiqué jeudi à l’ACP que c’est pour la 3ème année consécutive que les membres de son église se cotisent pour venir en aide tant soit peu, à ces enfants vivant dans des conditions difficiles dans les orphelinats.

Au regard de la joie manifestée par les bénéficiaires, les fidèles de  l’église «La race bénie» sont motivés à renouveler une telle d’action le plus souvent possible, a-t-il expliqué, ajoutant  que cette église est disposée à canaliser et accompagner toutes les personnes de bonne volonté qui voudraient poser ce même geste en faveur de ces enfants en situation difficile.

Par ailleurs, cette église qui se trouve sur l’avenue Baraka dans la commune de Kinshasa depuis huit ans envisage dans un avenir proche, d’entreprendre ces activités au profit d’autres catégories des personnes vulnérables notamment dans les homes des vieillards, les prisons ou les hôpitaux de la capitale Kinshasa.

C’est l’amour du prochain qui conduit les fidèles de cette église à ne pas rester insensibles à la situation précaire de certains compatriotes congolqie, a-t-il dit. ACP/Kayu/May