Pamphile Mihayo reprend la direction technique du TP Mazembe de Lubumbashi

0
537

Kinshasa, 1er janvier 2021 (ACP).- Le comité sportif du TP Mazembe de Lubumbashi a nommé Pamphile Mihayo Kazembe comme entraîneur principal après son retour d’un stage de formation à Liège, en Belgique. Il sera secondé par Isaac Kasongo Ngandu, rapporte Tpmazembe.com.

Pamphile Mihayo remplace à ce poste Dragan Cvetkovic, qui, lui-même avait succédé le Congolais à l’élimination des « Badianguenas » en mars dernier, en demi-finales de la 17ème Coupe de la Confédération par Raja Club Athletic de Casablanca (Maroc).

Dragan Cvetkovic honoré par les Corbeaux lushois

L’entraîneur franco-serbe Dragan Cvetkovic a été honoré par le TP Mazembe, qui lui a offert un dîner en compagnie de tous les joueurs, avant son départ de Lubumbashi, jeudi 31 décembre 2020, pour la France.

«La meilleure façon de remercier le coach Dragan c’est de se souvenir de lui, de ne surtout pas oublier qu’il a gagné le match aller de Bouenguidi à Libreville», a déclaré Frédéric Kitengie Kingumba, secrétaire sportif de la section football, lors de son adresse aux Corbeaux et aux membres du staff technique, à l’occasion du déjeuner offert mercredi 30 décembre au technicien franco-serbe.

En réponse au mot de Frédéric Kitengie, le coach Dragan Cvetkovic a dit : «Ça été une décision très difficile… avec mes 60 ans, on prend des décisions qu’on ne saurait pas prendre à 40 ans. Laissez-moi vous dire que c’était une fierté de travailler au sein d’un staff technique avec des légendes du club et de très grands joueurs. C’est avec beaucoup d’émotion que je partage ces instants avec vous. J’espère que ce n’est qu’un au-revoir.»

La direction de Mazembe, lors d’une très longue réunion du comité sportif, a décidé de ne pas renouveler le contrat de Dragan Cvetkovic à la tête du staff technique du club, contrat arrivé à terme le jeudi 31décembre 2020.

Le technicien franco-serbe a évoqué les problèmes familiaux, notamment la santé de sa belle-mère, qui oblige l’épouse de celui-ci à rester en Corse. ACP/Kayu/May