Le sénateur Modeste Bahati Lukwebo nommé informateur

0
451

Kinshasa, 02 janvier 2021(ACP).- Le Prédisent de la République Félix Antoine Tshisekedi a confié au sénateur  Modeste Bahati Lukwebo, la mission d’identifier la coalition majoritaire au sein de l’Assemblée nationale, dans un communiqué   lu aux premières heures du 1er  janvier 2021 sur les antennes de la Radiotélévision nationale congolaise (RTNC), par le directeur adjoint de la presse présidentielle, Giscard Kusema.

Selon ce communiqué, signé par le directeur de cabinet a.i. du Président de la République, Désiré Cashmir Kolongele Eberande,  l’informateur a une mission de trente jours renouvelable une fois.

Il exécute sa mission conformément à l’article 78 de la Constitution de la RDC qui donne au Chef de l’Etat le pouvoir de nommer le Premier ministre au sein de la majorité parlementaire après consultation de celle-ci et de confier la mission d’information à une personnalité en vue d’identifier une coalition majoritaire au sein de l’Assemblée nationale au cas où une majorité n’existe pas dans la chambre basse du Parlement.

Modeste Bahati Lukwebo qui est né le le 13 janvier 1956  à Katana dans le Sud-Kivu, dirige la coalition politique «AFDC et alliés». Détenteur de deux doctorats dont l’un en économie appliquée, option : finances et banque centrale de l’université de Milan/Italie et l’autre en économie appliquée comptabilité de Bircham International University aux USA, il enseigne dans plusieurs universités en RDC.

Lors de son adresse à la Nation à l’issue des consultations présidentielles, rappelle-t-on, Félix Tshisekedi avait promis de nommer un informateur. Auparavant, le directeur de la presse présidentielle, Giscard Kusema, avait lu une série d’ordonnances dans lesquelles le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a promulgué la loi de finances pour l’exercice 2021.

Chiffré à  plus de 14 milliards de francs congolais  soit 6,884 milliards de dollars, le budget 2021 contient 64 articles et avait été présenté le 14 novembre par le Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Cette loi de finances avait été adoptée en première lecture à l’Assemblée nationale, le 3 décembre dernier et en seconde lecture au Sénat, 15 décembre 2020. Voté en des termes identiques, ledit budget a été transmis au Président de la République pour promulgation. ACP/Kayu