Le chanteur chrétien Jean Bubimbu lance son premier cover « Seigneur je m’abandonne à toi »

0
102

Kinshasa, 04 janvier 2021 (ACP).- Le chanteur chrétien Jean Budimbu vient de lancer sur toutes les platesformes de téléchargement mobile, son premier  cover intitulé « Je m’abandonne à toi », à partir  des Etats-Unis d’Amérique où il réside actuellement.

Selon cet artiste-musicien qui s’est confié lundi à l’ACP, « Je m’abandonne à toi »  est une interprétation en français  du cantique « I give my self away », couramment chanté dans le milieu musical chrétien américain.

Il a indiqué qu’il s’agit d’une première qu’il lance sur le marché du disque pour se faire découvrir au public, en  attendant  la sortie d’une autre interprétation musicale actuellement en chantier au studio. « Seigneur je m’abandonne  à toi » a-t-il expliqué est une chanson d’adoration   en même temps  une prière, d’un chrétien qui   reconnait ses limites et  celles du monde,  et  croit à l’inverse  aux capacités illimités de Dieu à l’aider à relever les  défis du siècle présent. « Dieu est Fidèle même quand moi je suis infidèle. Quoi de plus avantageux pour ce monde d’incertitude que de s’abandonner entre les mains de Celui qui peut tout faire. » a  déclaré le chantre.

Cette œuvre porteur d’un message  de consolation et d’espoir envers la communauté d’enfants de Dieu, par rapport aux crises multiformes qui secouent la planète, à l’instar de la pandémie de COVID-19 qui continue d’endeuiller les familles. Originaire de la province du Kongo central, Jean Budimbu a fait ses 1er pas en musique dans  le Groupe Instrumental de la paroisse CECO/ Kimpese, dans le territoire du même nom,  où il  fit également ses études  secondaires.

Parti pour des études universitaires à la ville de Boma, le chanteur chrétien, alors passionné de la musique, va  intégrer le groupe Golgotha de la CBCO Kikiaka, où il aura laissé les souvenirs d’un guitariste et d’un fin conducteur d’adoration.

En 1998, après ses études universitaires, Jean Budimbu se rend à Kinshasa pour débuter la vie active et Dieu  le convint d’adhérer le « Groupe Evangélique de Louange et d’Adoration du Centenaire »(GELAC), une  horale instrumentale de la Paroisse internationale protestante de Kinshasa (PIPKIN). Dans ce groupe, ce chanteur de charme  va pendant une bonne quinzaine d’années servir son Dieu, en participant  également dans la gestion de cette structure, en tant que vice-président. ACP/NGOY