Le cardinal Ambongo exhorte les Congolais à œuvrer pour le rayonnement de la RDC

0
661

Kinshasa 5 janvier 2021 (ACP).- Le cardinal Fridolin Ambongo, archevêque métropolitain de Kinshasa a exhorté les Congolais à œuvrer pour  répondre aux vœux des martyrs de l’indépendance et à la prise de conscience chacun de sa responsabilité, lors d’une célébration eucharistique en commémoration du 62ème anniversaire des martyrs de l’indépendance organisée le 4 janvier en la cathédrale Notre-Dame du Congo.

«Chacun a sa responsabilité, nous sommes tous frères et sœurs, les responsabilités sont variées mais nous sommes tous au service d’un même peuple», a-t-il dit, avant d’inviter chacun à devenir une source d’espérance pour les autres, en référence au message de vœux du Pape François adressé aux Chefs d’Etat, de Gouvernement, des leaders spirituels et de la société civile et aux hommes et femmes de bonne volonté.

Le cardinal Fridolin Ambongo a interpellé la conscience de tous sur la situation des tueries  dans  l’Est du pays. « Un massacre de la population qui perdure dans l’indifférence générale », a –t- il alerté.

Représentant le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, le gouverneur de la ville province de Kinshasa a  remercié le Tout Puissant qui a permis cette célébration eucharistique avant de lui rendre grâce pour toutes les réalisations durant l’année écoulée.

Il a également exprimé sa reconnaissance au cardinal Fridolin Ambongo pour l’avoir autorisé à s’adresser au peuple de Dieu de Kinshasa, ses administrés, afin de leur transmettre les vœux de bonheur, de prospérité, d’espérance et de responsabilité pour l’année 2021, du Président de la République Félix Antoine Tshisekedi.

L’autorité urbaine a également profité de cette opportunité, en sa qualité de chrétien catholique pratiquant et Gouverneur de la ville de Kinshasa, de  transmettre à la population ecclésiastique kinoise le message d’espérance et de responsabilité qui constituent deux vertus cardinales pour atteindre les objectifs du développement fondamental de la société humaine, unie comme un seul homme devant un destin commun.

Gentiny Ngobila Mbaka a appelé les dirigeants politiques dans leurs tâches de gestion des cités, le clergé et tous ceux qui prêchent l’amour et le bon sens d’être de vrais responsables cultivant l’espoir réel à travers toutes les communautés humaines.

Le chef de l’exécutif urbain de Kinshasa a aussi sollicité l’apport des serviteurs de Dieu qui sont des veilleurs de conscience et des éducateurs pour parvenir à des résultats probants dans ses actions sociales.

Dans cette optique, il les a invités tous à participer au programme qu’il propose pour le rayonnement de la ville capitale congolaise dans divers domaines par un accompagnement actif afin de gagner ensemble la lutte contre les antivaleurs.

«J’ose croire que votre appui sera inconditionnel sous la houlette du cardinal Fridolin Ambongo», a-t-il souligné, avant d’inviter la chrétienté kinoise à faire des propositions et à être disponible dans la réalisation de l’excellence qui va trouver un écho favorable au niveau de la haute couture hiérarchie du pays.

Il a promis de mettre bientôt en place des services urbains qui  seront mis à la disposition des communautés pour recevoir  leurs propositions.

Le cardinal Fridolin Ambongo était entouré de quatre évêques auxiliaires de Kinshasa et de l’archevêque émérite de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya.

Plusieurs personnalités politiques, administratives, civiles et militaires ont pris part à cette célébration eucharistique. ACP /Kobongolo/Awa