Le Président mexicain offre l’asile politique au fondateur de Wiki Leaks

0
220

Kinshasa, 05 janvier 2021 (ACP).- Le Président mexicain, Andres Manuel Lopez Obrador a offert, lundi, l’asile politique au fondateur de Wiki Leaks, Julian Assange, après que la justice britannique ait décidé sa  non extradition vers les Etats-Unis « en raison d’inquiétudes sur sa santé mentale ».

Lors de sa conférence de presse habituelle du matin, le Président a indiqué qu’il demanderait au ministère mexicain des Affaires étrangères  de contacter les responsables britanniques au sujet de l’offre d’asile.

« C’est un triomphe pour la justice. Je salue l’action de l’Angleterre parce que M. Assange est journaliste et mérite une chance« , a déclaré M. Lopez Obrador aux journalistes, en référence à la décision de la justice britannique.

« Nous allons lui accorder une protection, nous allons prendre cette mesure« , a-t-il ajouté.

On laisse entendre à ce sujet que les autorités des Etats-Unis ont l’intention de juger M. Assange, 49 ans, pour son rôle présumé dans le piratage et la révélation des secrets militaires américains.

Le militant controversé avait auparavant passé près de sept ans sans pouvoir quitter l’ambassade d’Equateur à Londres, où il avait demandé et obtenu l’asile politique.

La partie britannique avait averti qu’elle procèderait à son arrestation s’il mettait un pied à l’extérieur de la représentation diplomatique et lui a toujours refusé la possibilité de quitter le pays en toute sécurité. Il a finalement été remis aux autorités britanniques et emprisonné pour violation de sa libération sous caution. ACP/ Zng/Cfm/GGK/Thd