L’ONG «  ENVOLDE  réitère son engagement dans la protection des droits de l’enfant et de la femme en RDC

0
187

 Kinshasa, 05 Janv.2021(ACP).-       L’ONG « Engagement volontaire pour le Développement (ENVOLDE) » a réitéré, lundi, son engagement dans sa mission de protéger les droits de l’enfant et de la femme en République Démocratique du Congo(RDC), a indiqué sa coordonnatrice, Merry Benoîte Kathuthu, au cours d’un entretien avec l’ACP.

Mme Kathuthu a fait savoir que l’ONG «  ENVOLDE » a pour mission principale la protection et la promotion des droits de l’enfant et de la femme, tels qu’ils sont reconnus dans la déclaration universelle des droits de l’homme.

Sa structure, selon elle, poursuit des nombreux objectifs à savoir : défendre les droits des femmes et améliorer leur situation dans tous les domaines en se basant sur les principes de l’égalité entre les deux sexes; militer pour changer les législations discriminatoires envers les femmes en se référant aux principes d’égalité énoncés par les conventions nationales et internationales ; promouvoir la culture associative fondée sur les valeurs de l’égalité et les principes des droits humains; encourager la femme et la jeune fille à réaliser son rêve en mettant sur pied des activités et initiatives susceptibles d’accroître son autonomisation et sa résilience, mettre fin aux violences faites à ces dernières et enfants à travers les actions de sensibilisation, de lobbying, de plaidoyer et de médiatisation.

Il sied de rappeler que le 30 décembre dernier, l’ONG « ENVOLDE » avait organisé sa deuxième assemblée générale ordinaire, dont l’ordre du jour était la présentation et adoption du plan semestriel janvier-juin 2021 et l’approbation de l’adhésion des nouveaux membres effectifs.

Créée le 02 décembre 2013, l’ONG « ENVOLDE » a réalisé plusieurs activités l’année dernière, notamment la sensibilisation et la formation des mamans maraîchères de Kisenso sur les techniques culturelles et appui en semences maraîchères; vulgariser la loi portant protection de l’enfant dans 8 écoles de Kinshasa ainsi que sensibiliser sur la prévalence des violences sexuelles en milieu scolaire. ACP/ Zng/Cfm/GGK/Thd