Respect strict des mesures sanitaires à la fête de nouvel an à Inongo

0
417

Inongo,05 janvier 2021(ACP).- La population de la ville d’Inongo, chef-lieu de la province du Mai-Ndombe, vient de vivre pour la première fois un nouvel an sans festivités à la suite des mesures sécuritaires et sanitaires décrétées par le gouvernement, dans le cadre de la lutte contre la 2ème vague de la COVID-19

Durant les 5 jours, soit du 1er janvier au 4 janvier où d’habitude les gens festoient,  les bars, les dancings clubs et débits de boissons sont restés fermés la nuit par respect au couvre-feu en dépit de leur fonctionnement pendant la journée dans une ambiance timide.

Il en est de même des églises qui n’ont pas programmé des veillées de prière par respect aux instructions des autorités. Les mesures préventives de lutte contre la COVID, bien que salutaires ont à cette circonstance créé une atmosphère morose au sein de la population et à travers la ville où aucun engouement  ni réjouissance populaire n’ont été observés.

Les grandes festivités populaires qui ont toujours marqué ces jours,  notamment les concours de mode ne se sont pas déroulées à la grande déception particulière de la jeunesse.

Les commerçants tant des denrées alimentaires que vestimentaires se plaignent de la mévente jamais enregistrée provoquée par un comportement réservé de la part de la population dont la plupart des familles ont fêté à domicile dans le calme. ACP/ Zng/Cfm/GGK/Thd