Contribution de l’activité physique à la santé physique et mentale

0
232

Kinshasa, 06 janvier. 2021 (ACP).- L’activité physique régulière pendant au moins 60 minutes chaque jour apporte des avantages supplémentaires pour la santé physique et mentale, étant donné qu’elle permet de baisser la tension artérielle, de contrôler le poids ainsi que de réduire le risque de dépression, a indiqué mercredi à l’ACP, le Dr Gégé Lufuta, médecin physique et orthopédiste à l’hôpital « Victoria » à Kinshasa.

Selon le Dr Lufuta, pratiquer une activité physique régulière est bon pour le corps et pour l’esprit. Cela peut aider à réduire le risque de cardiopathie, d’accident vasculaire, de diabète de type 2 et de divers cancers, autant de pathologies susceptibles de rendre une personne plus sensible à la COVID-19. C’est également bon pour la santé mentale en réduisant le déclin cognitif et en retardant l’apparition de la démence, tout en améliorant les sensations d’une façon générale.

 « Pour beaucoup d’entre nous, la pandémie de COVID-19, avec la non reprise des cours dans des écoles et universités de la RDC, signifie rester chez soi et être assis plus que d’habitude. Faire les exercices que nous faisons normalement devient difficile, et encore plus pour les personnes qui n’ont pas l’habitude de faire beaucoup d’activités physiques. N’oubliez pas que se lever pour une courte pause en faisant 3 à 4 minutes de mouvements qui ne demandent pas beaucoup d’efforts (marcher ou s’étirer) contribuera à soulager vos muscles et à améliorer la circulation sanguine et l’activité musculaire », a-t-il déclaré.

Il est très important que chacun, quels que soient son âge ou ses capacités, reste aussi actif que possible. L’activité physique est également bonne pour la solidité osseuse, la force musculaire, l’équilibre, la souplesse et la condition physique. Dans le cas des personnes âgées, les activités qui améliorent l’équilibre permettent de prévenir les chutes et les blessures. C’est exactement l’objet de la campagne « Be Active » de l’OMS.

Recommandations détaillées de l’OMS sur la durée d’activité physique

Le Dr Lufuta a fait savoir que l’OMS a formulé des recommandations détaillées sur la durée nécessaire d’activité physique, pour tous les âges, afin que celle-ci ait un effet bénéfique sur la santé et le bien-être.

Selon ces recommandations, tous les nourrissons de moins d’un an devraient avoir une activité physique plusieurs fois par jour. Pour ceux qui ne sont pas encore mobiles, cela suppose au moins 30 minutes en position ventrale, sous forme de jeu au sol, réparties sur toute la journée quand l’enfant est éveillé.

Les jeunes enfants de moins de cinq ans doivent avoir une activité physique 180 minutes par jour au moins, quels qu’en soient le type et l’intensité. Les enfants de 3 et 4 ans, par contre, doivent avoir une activité modérée à intense une heure par jour. Tous les enfants et adolescents doivent avoir une activité modérée à intense une heure par jour. Cela doit englober notamment des activités de renforcement musculaire et osseux au moins trois jours par semaine.

Les adultes, quant à eux, devraient avoir une activité physique modérée d’au moins 150 minutes ou une activité intense d’au moins 75 minutes au cours de la semaine. Ils doivent également réaliser des activités de renforcement des principaux groupes musculaires au moins deux jours par semaine afin d’améliorer et d’entretenir la santé musculosquelettique. De plus, les personnes âgées ayant des problèmes de mobilité devraient faire une activité physique au moins trois jours par semaine pour améliorer leur équilibre et éviter les chutes, a-t-il conclu. ACP/Kayu/KJI