Il n’y a pas de recrutement des nouvelles unités dans l’administration des Mines, selon le SG

0
465

Kinshasa, 06 janv.2021 (ACP)- Le secrétaire général aux  Mines, Ikoli Yombo Y’Apeke, a tenu à informer l’opinion, mercredi à Kinshasa, qu’il n’y a pas de recrutement  des nouvelles unités dans l’administration des Mines.

« Je ne suis pas  en train  de recruter de nouvelles unités, je ne suis pas en train d’affecter de nouvelles unités mais, des agents ayant obtenu  en bonne et due forme  leurs numéros matricules au niveau du ministère de la Fonction Publique, en vue de la régularisation de leur situation administrative  au sein  du secrétariat général des Mines », a-t-il déclaré, au cours d’un point de presse, précisant que cette opération s’effectue actuellement dans tous les secrétariats généraux des ministères du gouvernement de la République démocratique du Congo.

Il a souligné, à cet effet, que ladite opération de régularisation de la situation des nouvelles unités a été autorisée par le gouvernement à travers  le ministre de la Fonction publique,  dans une note circulaire  du 12 août 2020 adressée à tous les secrétaires généraux et aux directeurs généraux des services public de l’Etat, avec comme objet déclaration des agents  régularisés par l’arrêté  de 2018 et 2019.

Le secrétaire général Ikoli a souligné que dans cette note précitée,  il a été instruit aux chefs des administrations  de transmettre les listes déclaratives actualisées par emboitement, avant de s’insurger  contre ceux qui prétendent que ledit arrêté  est faux, indiquant que ledit arrêté  du 22 janvier 2019 fait partie des arrêtés  pris  par  le ministère d’Etat, ministre de la Fonction Publique pour régularisation de la situation administrative des milliers d’agents dans tous les ministères.

M. Ikoli a démenti, en outre, l’information circulant dans les réseaux sociaux. « C’est une cabale montée de toutes pièces », avant  de rappeler qu’un secrétaire général est avant tout un agent public, il n’a pas de couleur politique. ACP/Kayu/KJI