Le SG de l’ONU suggère l’envoi d’observateurs internationaux pour le cessez-le-feu en Libye

0
432

 Kinshasa, 06 janvier 2021 (ACP).- Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a appelé les pays membres à l’adoption d’un mécanisme de cessez-le-feu, visant l’envoi des observateurs internationaux en Libye, avant d’appeler à former un comité international pour contrôler le cessez-le-feu dans ce pays, ont annoncé mercredi les médias internationaux.

Selon les sources, Antonio Guterres, avait précisé que ce Comité travaillerait aux côtés d’équipes de surveillance conjointes des deux gouvernements rivaux de Tripoli et de l’Est libyen  pour des tâches spécifiques de surveillance et de vérification. Il a émis le vœu de voir le Conseil voter dès que possible une résolution dans ce sens.

Pour sa part, la Commission militaire mixte a demandé à ce que des observateurs internationaux  individuels non armés et non en uniforme  soient déployés sous les auspices des Nations unies. Cette équipe d’observateurs internationaux serait agile et évolutive pour effectuer le selon le concept de la Commission militaire.

Le chef de l’ONU estime qu’une équipe préliminaire devrait être envoyée à Tripoli, comme première étape pour jeter les bases d’une surveillance évolutive du cessez-le-feu par les Nations unies. Il avait indiqué de devoir par ailleurs reprendre à zéro la recherche d’un envoyé spécial pour la Libye, après le forfait de Nickolay Mladenov dans la dernière ligne droite en décembre dernier. En attendant la situation en Libye vacille toujours entre guerre et paix. ACP/Kayu/KJI