Les écoles de Lubumbashi respectent la mesure de non reprise des cours à cause de la COVID 19

0
382

Lubumbashi, 06 Jan. 2021(ACP).- Les écoles de la ville de Lubumbashi dans la province du Haut Katanga, ont respecté lundi, la mesure de non reprise des cours, telle qu’annoncée par le ministre national de l’enseignement primaire secondaire et technique.

Cette mesure reportant la reprise du chemin de l’école par les élèves sur toute l’étendue de la République à une date ultérieure, vise à protéger ces derniers de la contamination de la deuxième de la COVID-19.

Cependant, dans le camp des parents d’élèves, les avis divergent quant à ce. Les uns saluent ce report qui met à l’abri les écoliers car, avancent-ils, il est difficile de contrôler véritablement les contacts directs et indirects de chaque élève et d’assurer un suivi rigoureux de la situation sanitaire durant la période d’incubation du coronavirus.

Les autres parents par contre déplorent le retard enregistré quant à l’avancement et l’achèvement du programme scolaire prévu pour chaque degré de l’enseignement primaire, secondaire et technique en RDC. Ils plaignent également que les directeurs d’écoles exigeront des frais, malgré que les élèves n’aient pas étudié cette période, comme ce fut à la clôture de l’année scolaire 2019-2020, où les parents ont été contraints de payer deux mois pour le retrait des bulletins.

Du côté des enseignants, quelques-uns crient que la période de détente forcée sanitaire les expose à une situation financière critique, car n’ayant que l’enseignement comme source principale de revenu financier. Certains d’entre eux regrettent que cette situation risque de contribuer davantage à la baisse du niveau de la formation des élèves, baisse déjà constatée et décriée durant presqu’une décennie. ACP/Kayu/KJI