Quatre personnes tuées dans les violences au Capitole des Etats-Unis

0
93

Kinshasa, 07 janvier 2021 (ACP).- Quatre personnes ont perdu la vie lorsque des partisans du président américain sortant, Donald Trump, ont occupé le Capitole jeudi, selon la police de la ville de Washington cité par des agences de presse internationale.

L’une d’entre elles a été tuée par balle, les trois autres sont mortes en raison d’urgences médicales pendant les violentes manifestations au Capitole, a déclaré dans la soirée le chef du département de la police métropolitaine, Robert Contee, ajoutant que 52 personnes ont été arrêtées.

Dans la nuit, la maire de Washington D.C. Muriel Bowser a prolongé l’urgence publique à 15 jours, jusqu’au lendemain de l’inauguration du président élu Joe Biden, en réponse à l’occupation du Capitole.

Mercredi après-midi, les partisans de M. Trump ont franchi les barrières pour envahir le Capitole, interrompant la certification des votes électoraux de l’élection présidentielle de 2020, et entraînant un verrouillage de la zone

Donald Trump exhorte ses partisans à « rentrer chez eux » après l’invasion du Capitole par ses partisans

Le Président américain Donald Trump a exhorté ses partisans à rentrer chez eux après que certains d’entre eux ont profité des manifestations de mercredi pour prendre d’assaut le Capitole où les législateurs étaient en train de certifier officiellement la victoire du démocrate Joe Biden à l’élection présidentielle 2020, ont indiqué jeudi des agences internationales.

« Vous devez rentrer chez vous maintenant. Nous devons avoir la paix », a déclaré M. Trump dans une vidéo diffusée sur Twitter. « Nous devons avoir la loi et l’ordre. Nous devons respecter notre grand peuple dans la loi et l’ordre. Nous ne voulons pas que quiconque soit blessé », a-t-il ajouté.

Cependant, le président a persisté dans ses allégations de « fraudes » aux élections, qui ont été rejetées par les tribunaux américains à différents niveaux en raison d’un profond manque de preuves. Le président républicain sortant s’est adressé à une foule massive de ses partisans devant la Maison Blanche plus tôt dans la journée de mercredi et a encouragé les manifestations sur la colline du Capitole. ACP/FNG/ZNG/Awa