Les ambassadeurs d’Israël et de chine reçus par le président de la République

0
488

Kinshasa, 08 janvier 2021 (ACP).- MM. Oren Rozenblant et Zhu Jing, ambassadeurs extraordinaires et plénipotentiaires, respectivement d’Israël et de Chine en République démocratique du Congo ont eu des entretiens, tour à tour, vendredi au Palais de la Nation, avec le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, sur des questions se rapportant notamment à la coopération entre la République démocratique du Congo et leurs deux pays.

Le diplomate israélien a, à cette occasion, émis le vœu de voir le Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo effectuer une « visite d’État » en Israël envue de partager l’expérience d’Israël, notamment dans le domaine de l’agriculture. » Le Chef de l’État est un ami d’Israël », a souligné l’ambassadeur d’Israël. Il a indiqué, par ailleurs, qu’en Israël, 70% de la population âgée de plus de 70 ans ont été vaccinés contre la COVID-19 et cette opération va s’étendre sur l’ensemble de la population, espérant que le monde entier, dont la RDC,  suivra cet exemple dans la lutte contre cette pandémie.

Suivi de la visite du ministre chinois des affaires étrangères en RDC

L’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Chine en RDC a, pour sa part, déclaré que sa rencontre avec le chef de l’État s’inscrivait dans le cadre du suivi de la dernière visite, en RDC, de M. Wang Yi, ministre chinois des affaires étrangères. Au cours de cette visite « couronnée de grand succès », a dit le diplomate chinois, il a été dégagé un grand consensus sur l’avenir des relations bilatérales entre Kinshasa et Pékin pour les années à venir. Il a indiqué, par ailleurs, qu’il est en train de travailler avec les autorités congolaises pour rendre effective l’annulation de la dette de la RDC envers la Chine et mettre en application les nouvelles propositions de la coopération entre la RDC et la Chine, telles que formulées par le ministre des Affaires étrangères chinois lors de son dernier séjour en RDC. Pour le diplomate chinois, il y’a une forte volonté  conjointe entre Kinshasa et Pékin de renforcer davantage leur coopération, pour un partenariat stratégique dans les intérêts communs des deux pays et de leurs populations. ACP/Kayu/FMB