Les directeurs des douanes et accises s’engagent à réaliser les assignations annuelles de 2.606 milliards de CDF

0
243

Kinshasa, 08 janvier  2021 (ACP).- Le directeur général ai, Jean Baptiste Nkongolo Kabila, a obtenu l’engagement ferme des directeurs provinciaux de la Direction générale des douanes et Accises (DGDA) de réaliser les assignations budgétaires 2021 arrêtées à 2.606 milliards de CDF, soit environ 1,2 milliard USD. C’est ce qui ressort de la 15ème réunion des directeurs des douanes et accises qui se sont clôturées  jeudi, à Kinshasa. « L’engagement solennel que vous venez de prendre à travers les programmes de performances, doit se traduire dans la gestion quotidienne de vos services respectifs, dans le strict respect des dispositions légales et règlementaires et par un encadrement efficient du personnel. A cet effet, je vous invite à vous impliquer davantage dans le suivi des opérations de dédouanement des marchandises et dans le contrôle des activités des services », a déclaré le directeur général intérimaire de la DGDA. 

En effet, sur base de 2.606 milliards 726 millions 552 milles 756 FC des prévisions budgétaires assignées à la DGDA pour l’année 2021, la répartition aux provinces pour le premier semestre 2021 se chiffre à 1 262 milliards de CDF. La quotité des assignations de chacune d’elles se présente comme suit : 

Katanga : 505,7 milliards de CDF (40,05%)

Kongo Central : 258,6 milliards de CDF (20,48%)

Kinshasa–Ville : 254,9 milliards de CDF (19,19%)

Nord-Kivu : 107,9 milliards de CDF (8,55%)

Sud-Kivu : 46,7 milliards de CDF (8,55%)

Province Orientale : 45,2 milliards de CDF (3,58%)

Kin Aéro : 39,6 milliards de CDF (3,14%) 

Kasaï Oriental : 1,7 milliard de CDF (0,14%)

Kasaï Occidental : 1,01 milliard de CDF (0,08%)

Equateur : 883,8 millions de CDF (0,07%)

Bandundu : 126,2 millions de CDF (0,01%)

Maniema : 126,2 millions de CDF (0,01%). 

Jean–Baptiste Nkongolo a rappelé aux directeurs provinciaux, à cet effet, l’impérieuse nécessité de réaliser les prévisions budgétaires assignées à leurs entités respectives d’autant plus qu’elles constituent des minima. « Je vous exhorte à la stricte application des recommandations que nous avons arrêtées de commun accord et dont la mise en œuvre effective concourra à la mobilisation accrue des recettes du Trésor public. Point n’est besoin de rappeler que le taux de réalisation des assignations constitue l’un des critères d’évaluation de vos performances personnelles », a-t-il insisté. ACP/Kayu/Nig