L’ex aide de camp  de feu le Président Laurent Désiré Kabila, Eddy Kapend quitte sa cellule de la prison 

0
239

Kinshasa, 08 janvier 2020 (ACP).- L’ex aide de camp  de feu le Président Laurent Désiré Kabila, le colonel Eddy Kapend, a quitté vendredi  sa cellule à la prison centrale de Makala à l’instar  d’autres concernés par la grâce présidentielle, conformément à l’ordonnance n°20 /150 du 30 décembre 2020, portant mesure collective de grâce signée par le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Le vice-ministre de la Justice, faisant fonction du vice-Premier ministre, ministre de la Justice et garde des Sceaux, Bernard Takaishe Ngumbi a présidé  le même jour la cérémonie de libération des détenus ayant bénéficié de la grâce présidentielle à la prison centrale de Makala,

Eddy Kapend  était condamné dans l’affaire de l’assassinat de Laurent-Désiré Kabila le troisième président de la République Démocratique du Congo. Selon  le communiqué du vice-ministre de la Justice,  cette libération rentre dans le cadre de l’exécution de la mesure du chef de l’Etat du mois de décembre octroyant la grâce aux prisonniers condamnés pour les différents griefs.

Le colonel Eddy Kapend a été arrêté dans la soirée du 18 janvier 2001. L’ex-aide de camp avait été jugé et condamné en 2003 pour collaboration dans l’assassinat de l’ancien président, Laurent-Désiré Kabila. ACP/Kayu/Nig