Clôture de l’atelier de présentation du Draft zéro de la SNAEF en RDC

0
412

Kinshasa, 09 janvier 2021(ACP).- La ministre d’Etat en charge du Genre, famille et enfant, Béatrice Lomeya Atilite a clôturé, vendredi, les travaux de l’atelier de présentation du Draft zéro de la Stratégie nationale de l’autonomisation économique de la femme (SNAEF) en RDC, en la salle polyvalente Marie-Ange Lukiana dans la commune de Gombe.

La ministre d’Etat  a estimé que tout compte fait, le Draft présenté étant enrichi, mais le travail de l’élaboration de ce document précieux ne vient que de commencer pour chuter sur la production du produit fini qui est la SNAEF.

“ Avant toute chose, je voudrais remercier  toutes et tous, à savoir la secrétaire générale au Genre, famille et enfant, le représentant de l’UNFPA, les représentants des agences du système des Nations-Unies et partenaires au développement, les cadres de l’administration publique pour votre participation totale et effective, en virtuel et en présentiel, aux journées des travaux de l’Atelier de présentation du Draft zéro de la SNAEF, organisé du 07 au 08 janvier par mon ministère avec l’appui de L’UNFPA”, a dit Mme Lomeya

Pour elle, le défi de l’autonomisation économique de la femme et de l’égalité des sexes est un pari que nous devons atteindre d’ici à l’horizon 2030, réaliser le 5ième objectif du développement durable des Nations-Unies (ODD), et d’autre part amener la RDC au rang des pays émergents avant d’ajouter qu’elle est certaine que ces défis seront surmontés avec la mise en application de la SNAEF et ceci n’est possible qu’avec l’implication de tous les acteurs intervenants dans la promotion des droits de la femme et du genre.

Mme Lomeya s’est dite particulièrement marquée et contente du travail abattu par l’ensemble des experts, en enrichissant le Draft présenté par le consultant à travers la vision du gouvernement, la méthodologie, les axes … Elle est restée persuadée, a-t-elle poursuivi, qu’après l’incorporation des inputs, les travaux se poursuivront en provinces pour une large implication nationale.

Ainsi notre pays sera doté d’une SNAEF d’une haute facture technique, scientifique et surtout qui facilitera l’orientation de l’action du gouvernement et celle des partenaires en la matière, et propulser la participation combien bénéfique de la femme à tous les niveaux du processus de développement et de la gestion de la RES publica.

Mme Lomeya a, à cet effet, invité tous les participants ayant pris part à cet atelier ouvert du 07au 08 janvier par son ministère, au respect strict des gestes barrières édictés par le gouvernement, en matière sanitaire pendant cette période de la 2ième vague de la pandémie du Covid-19, avant de réitérer ses vœux les meilleurs pour l’année 2021, en  déclarant clos les travaux de cet atelier. ACP/Zng/KJI