Le MANACOVID, une solution Africaine sur le marché pour le traitement de la COVID- 19

0
1002

Kinshasa, 11 janvier 2021 (ACP)- Le MANACOVID constitue une solution africaine et mondiale efficace à 100% contre la COVID-19 après 5 jours de traitement, indique un communiqué du centre de recherche pharmaceutique de Luozi dans le Congo central (RCPL) parvenu lundi à l’ACP.

Selon le communiqué, ce produit a démonté son efficacité lors des essaies cliniques portées sur 300 malades testé positifs avec symptôme, dont tous ont été contrôlés négatifs après le traitement avec une bonne tolérance.

Il note également que ce produit pharmaceutique a obtenu son autorisation de mise sur le marché. L’heure est actuellement à la consultation avec le responsable de la prise en charge des malades de la COVID-19 afin de revoir le prix à la baisse. Cela permettra à la population de s’en procurer.

Concernant la capacité de production, le RCPL sera dotée d’un laboratoire de standing international à Luozi, des infrastructures de base, des équipements adéquats. Il sera également question d’augmenter les superficies emblavées des plantes médicales et les effectifs du personnel. Cela requiert de l’implication de pouvoirs publics congolais et des partenaires.

Qui est le pharmacien Etienne Flaubert Batangu Mpesa

Né à Manianga, territoire de Luozi, le pharmacien Etienne Batangu Mpesa a fait ses études primaires à Kingoyi dans le secteur de Mongolualua et secondaires à l’école de pasteurs et instituteurs ( EPI) de Kimpese dans le Kongo central. Il a été inscrit à la faculté de médecine et pharmacie de l’UNIKIN (Lovanium) à  Kinshasa en 1966 où il a décroché son diplôme en pharmacie en 1971.

Batangu a travaillé à l’institut d’enseignement mondial (IEM). En 1975 il a obtenu une bourse d’étude de l’université de Montpellier en France pour une spécialisation en industrie pharmaceutique qu’il a décliner l’offre au motif que dans sa vision il n’avait plus besoin de maitriser l’analyse des médicaments .

En 1976, il obtiendra de l’OMS une bourse d’étude au Canada à l’université Montréal pour l’analyse et l’industrie.

En 1979, il se lancé dans la recherche et l’élaboration des médicaments à base des plantes médicinales de Luozi.

Apres avoir fait plusieurs études universitaires jusqu’à obtenir son doctorat, il aboutit à la mise au point des produits pharmaceutiques « Manadiar et Manalaria » qui sont les deux produits inventés localement jusqu’à ce jour par Batangu.ACP/Kayu/FMB