La LUCHA appelle les autorités congolaises à renforcer les opérations militaires dans la région de Béni

0
164

Kinshasa, 12 janvier 2020 (ACP).- Le mouvement citoyen Lutte pour le changement (LUCHA) a appelé les autorités congolaises à revoir et à renforcer les opérations militaires dans la région de Béni, dans un communiqué dont une copie est parvenue mardi à l’ACP.

« Depuis 2014, la région de Béni est secouée par une série de massacres, pillages, enlèvements, incendies de maisons et de véhicules dont les auteurs et leurs motivations ne sont pas connus avec exactitude », indique ce mouvement.

Cette insécurité, souligne la source, est à la base de la mort, essentiellement à l’arme blanche, de plus de 5.000 civils, de kidnapping de centaines des civils, de l’incendie des villages et des véhicules de commerce, du déplacement des populations vers des entités relativement sécurisées, de difficultés d’accès aux champs, principale activité économique locale et de la destruction du tissus social et économique local.

La LUCHA a, à cet effet, recommandé aux autorités congolaises le renforcement des unités des FARDC présentes dans la région de Béni, en logistique et en moyens financiers conséquents.

Le mouvement citoyen souhaite aussi que les initiatives locales d’appui à la sécurisation des entités soient associées aux efforts du Gouvernement de rétablir la sécurité dans cette partie de la République.

La LUCHA a également recommandé à l’Etat congolais de rendre justice aux victimes des massacres de Béni, de renforcer la solidarité nationale et citoyenne et de fournir l’assistance humanitaire aux rescapés des massacres et à la population locale. ACP/Zng/Cfm/GGK/Thd