Les données de surveillance actuelles de la grippe saisonnière doivent être interprétées avec prudence, selon l’OMS

0
135

Kinshasa, 12 janvier 2021 (ACP).- Les données de surveillance actuelles de la grippe saisonnière doivent être interprétées avec prudence, car la pandémie de Covid-19 en cours a influencé les capacités de surveillance de la grippe, rapporte un communiqué de l’OMS sur la situation de cette forme de grippe parvenu mardi à l’ACP.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui faisait le point sur la situation de la grippe, sur la base des données jusqu’au 20 décembre 2020, a noté que les différentes mesures d’hygiène et de distanciation physique mises en œuvre par les États souhaitant réduire la transmission du virus SARS-CoV-2 a joué un rôle dans la réduction de la transmission du virus de la grippe.

À l’échelle mondiale, malgré la poursuite ou même l’augmentation des tests de dépistage de la grippe dans certains pays, l’activité grippale est restée à des niveaux inférieurs à ceux attendus pour cette période de l’année.

Dans la zone tempérée de l’hémisphère nord, l’activité grippale est restée en dessous des niveaux inter-saisonniers, bien que des détections sporadiques de virus grippaux A et B aient été signalés dans certains pays.

Dans la zone tempérée de l’hémisphère sud, l’activité grippale a été signalée au niveau inter-saisonnier.

Dans les pays des Caraïbes et d’Amérique centrale, il n’y a pas eu de détections de grippe signalées. En Amérique du Sud tropicale, il n’y a pas eu de détections de grippe pendant cette période de référence.

En Afrique tropicale, l’activité grippale a continué d’être signalée en Afrique de l’Ouest. En Asie du Sud, des détections sporadiques de grippe ont été signalées en Inde. En Asie du Sud-est, des détections grippales de grippe majoritairement de type A (H3N2) continuent d’être signalées au Laos et au Viêt Nam. ACP/Zng/Cfm/GGK/Thd