Plusieurs décès liés au paludisme sont rapportés au Maniema depuis début 2021

0
207

Kinshasa, 12 janvier 2021(ACP).-Plusieurs décès liés au paludisme sont rapportés au Maniema depuis le début de l’année 2021, précisément au village Bikenge, dans la zone de santé de Kunda, a indiqué mardi le médecin directeur du centre de santé de référence de Bikenge (Maniema) dans un entretien avec la presse.

Selon le médecin directeur du centre de santé de référence de Bikenge, environ 30 décès ont été signalés, à cause du paludisme.

« Depuis le 1er décembre jusqu’à aujourd’hui, nous avons enregistré selon les données que les collègues nous ont rapportées du terrain, 30 décès dont 7 au niveau de la structure, 10 au niveau des structures privées et 13 décès au niveau de la communauté. Parmi ces 30, nous avons 18 enfants âgés de moins de 5 ans, et 12 âgés de plus de 5 ans. Dans ces décès, c’est le paludisme qui est vraiment prédominant, mais il y Aussi d’autres pathologies qui ne sont pas bien identifiées, surtout pour ceux qui sont morts dans la communauté. Les principaux symptômes sont la fièvre, très asthénique, et quand ils arrivent, ils sont déshydratés à première vue », a dit à la presse Jean Kitoko, médecin directeur du centre de santé de référence de Bikenge.

Pour le président de la société civile de Bikenge, plus de 90 décès ont été enregistrés depuis le début de l’année, et la population quitte le village, les causes de ces décès n’étant pas très bien identifiées.

« Il y a des mortalités dans Bikenge jamais vu. Depuis le 1er janvier jusqu’à l’heure où je vous parle, nous avons enregistré plus de 90 décès. La population est en train de fuir le village chaque jour à cause de tous ces morts, ils vont à l’intérieur, soit à Bukavu, les autres vont vers Kindu, par peur de mourir. Pour nous, nous pensons que la population n’est pas assistée par l’Etat, il n’y a pas des sources d’eau potable, il n’y pas des médicaments ni un personnel qualifié. Nous avons besoin des médecins et des infirmiers qualifiés pour des soins de qualité », a dénoncé Kabumba Ngongo Christophe, président de la société civile de Bikenge.

Une réunion est convoquée ce jour pour évaluer la situation et appeler la population au calme. Bikenge est une localité aurifère située à 135 Km de Kasongo, dans la province du Maniema. ACP/Zng/Cfm/GGK/Thd