Un cambiste agressé par des bandits à mains armées au centre-ville de Lubumbashi

0
253

Lubumbashi, 12 Janvier 2021(ACP).- Un cambiste prénommé Emmanuel, propriétaire de la maison de change «Tshimbulu change », a été agressé ce mardi matin sur l’avenue Sendwe, à la hauteur du ministère provincial des Finances à Lubumbashi par des bandits à mains armées.

Les agresseurs à visage cagoulé et à bord d’une Jeep non immatriculée l’ont surpris à la descente de sa voiture lorsqu’il voulait s’installer dans la véranda du ministère des Finances pour débuter ses opérations quotidiennes de change de monnaie.

Les bandits ont tiré sur lui à bout portant en le blessant grièvement et ont réussi à emporter tout ce qu’il avait comme argent semant ainsi la panique et la désolation parmi la population obligeant les autres magasins à fermer momentanément leurs activités.

Plusieurs passants ont été blessés par ces bandits qui tiraient plusieurs coups de feu en l’air avant de s’enfuir dans une direction inconnue. Tous ces blessés ont été acheminés à l’hôpital général de référence Sendwe.

Cet évènement a eu lieu en plein centre-ville, à plus ou moins 100 m de la mairie où sont concentrés tous les services de l’ordre, le palais de justice, la poste centrale ainsi qu’en face de la place Moïse Tshombe souvent en affluence par des photographes et agents de l’ordre commis à la sécurisation de ce lieu.

Le cambiste agressé est le fils d’un autre cambiste communément appelé « Tshimbulu change » qui a été abattu en pleine journée à son domicile au quartier Makomeno, commune de Lubumbashi par les bandits à mains armées en décembre 2019, rappelle-t-on. ACP/Zng/Cfm/GGK/Thd