43 millions d’hectares des forêts perdu dans le monde entre 2004 et 2017

0
448

Kinshasa, 13 janvier 2021 (ACP).-  43 millions d’hectares de forêts ont été perdus sur les 24 fronts principaux de la déforestation dans le monde entre 2004 et 2017, rapporte un rapport du Fonds Mondial pour la Nature (WWF) parvenu à l’ACP.

Selon le rapport, L’agriculture commerciale, qui défriche pour les cultures et l’élevage du bétail, est la principale cause de cette déforesta Le secteur minier, mais aussi les infrastructures, notamment routières, l’industrie forestière et l’agriculture vivrière, surtout en Afrique, sont aussi d’importants facteurs identifiés, ajoute la source.

Le rapport indique que sur les 24 « points chauds » de la déforestation mondiale, 9 se trouvent en Amérique Latine, 8 en Afrique et 7 en Asie-Pacifique. Ils concentrent à eux seuls plus de la moitié (52%) de la déforestation tropicale mondiale.

Il  souligne que la mauvaise gestion des forêts mondiales favorise les émissions de carbone, ravage la biodiversité, détruit des écosystèmes vitaux et affecte la subsistance et le bien-être des communautés locales et des sociétés en général.

Il appel, à ce fait, les  Etats et secteur économique à lutter contre la déforestation, notamment en garantissant les droits des populations autochtones et appelle aussi les populations à éviter les produits favorisant ce phénomène, en modifiant notamment leur régime alimentaire vers moins de protéines animales. ACP/Kayu/KJI