Ituri : dénonciation de la complication de certains leaders communautaires dans la crise sécuritaire

0
366

Bunia, 13 Janvier 2021(ACP).-Le commandant urbain de la Police nationale congolaise (PNC) ville de Bunia, Gérard Abeli Mwangu a dénoncé mercredi à la presse la complicité de certains leaders communautaires dans la crise sécuritaire qui prévaut actuellement dans les quartiers périphériques du chef-lieu de la province de l’Ituri.

« Quand vous communautarisez tout parce que c’est votre communauté et pourtant vous savez dans votre communauté il y a certaines personnes qui sont en train d’endeuiller toute la population là nous ne sommes pas d’accord ! Nous demandons à ceux-là de cesser, A chaque fois qu’il y a un problème de ne pas le communautariser parce que nous devons œuvrer dans le sens de développer notre province », a déploré Le commandant Abeli.

Gérard Abeli Mwangu a relevé le cas du groupement de Lengabo où certains leaders communautaires ce sont opposés à l’opération de bouclage organisée par la PNC jusqu’à alléguer que la police ne fait pas correctement son travail.

Pourtant, a-t-il affirmé, la PNC fait son travail dans la règle de l’art c’est-à-dire après interrogatoire les innocents interpelés à l’issue du bouclage sont relaxés tandis que les présumés coupables sont déférés devant les instances judiciaires.

Il a demandé aux uns et autres de laisser la police faire correctement son travail mais a-t-il estimé en cas de débordement dans le chef des opérateurs sécuritaires de dénoncer au niveau de la justice militaire. ACP/Kayu/KJI