L’hypersensibilité n’est pas une maladie mais un trait de caractère, explique un psychologue

0
284

Kinshasa, 13 janvier 2021(ACP).- L’hypersensibilité n’est pas une maladie moins encore une anomalie, mais un trait de caractère qui se manifeste par une sensibilité extrême de notre entourage, a expliqué le psychologue Saverio Tomasella, dans une interview publiée mercredi dans le journal des femmes à l’occasion de la première célébration de la journée mondiale de l’hypersensibilité le 13 janvier 2021.

Cette journée nouvellement lancée par le psychologue Saverio Tomasella et l’association des hypersensibles, a pour objectif notamment, de revaloriser la sensibilité́ et sa libre expression chez tout être humain, quels que soient son âge, son genre, la couleur de sa peau, sa culture.

Elle vise également à encourager les élus politiques et syndicaux, à placer le respect de la sensibilité́ humaine comme valeur prioritaire dans leurs débats et leurs décisions, au même titre que la liberté́, l’égalité́ et la fraternité́.

Selon la source, par hypersensibilité, on entend « sensibilité » et « hyper ». Cela signifie que l’on vit des choses de manière beaucoup plus intense que la plupart des gens et que l’on est dans l’incapacité de pouvoir se protéger des émotions de l’entourage, qu’il soit proche ou lointain. Les gens hypersensibles sont très doux, très raffinés, et ils évoluent généralement dans des milieux créatifs.

S’agissant des causes, la source renseigne que ce trait de personnalité vient très souvent de l’éducation. Il peut s’agir de quelque chose qui s’est passé pendant la toute petite enfance, voire même pendant la genèse. Dans cette optique, au cours de la période intra-utérine, l’enfant passe neuf mois à être une éponge émotionnelle dans le ventre de sa mère. Autrement dit, les émotions de la mère impactent le fœtus.

Le meilleur moyen pour apprendre à gérer son hypersensibilité, c’est de consulter un psychologue afin de comprendre où s’est formé ce nœud et de déterminer s’il est traumatique ou réflexe, conseille le psychologue Saverio Tomasella. ACP/Kayu/KJI