Le Royaume-Uni fait état d’un nombre record de décès depuis le début de la pandémie

0
476

Kinshasa, 14 janvier 2021(ACP).- 1.564 personnes supplémentaires au Royaume-Uni sont mortes dans les 28 jours suivant un test positif, ce qui représente la plus forte augmentation quotidienne dans le pays depuis le début de la pandémie, ont rapporté, jeudi, les médias internationaux, citant  les chiffres officiels publiés mercredi.

Le nombre total de décès liés au coronavirus au Royaume-Uni s’élève désormais à 84.767, selon les données.

L’augmentation record des décès liés au coronavirus en 24 heures était auparavant de 1.325, selon les données publiées le 8 janvier.

En outre, 47.525 personnes dans le pays ont été testées positives pour le COVID-19, ce qui porte le nombre total de cas de coronavirus à 3.211.576, selon les mêmes sources.

Londres est la ville qui a enregistré le plus grand nombre de décès, soit 202. Le maire de Londres, Sadiq Khan a confirmé que le nombre total de décès dus au coronavirus dans la capitale britannique a dépassé les 10.000.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a averti mercredi qu’il y avait un risque « très important » de « dépassement » de la capacité des unités de soins intensifs dans les hôpitaux.

La situation est « très, très difficile » au sein du Service national de santé (NHS) et le personnel est soumis à une pression « colossale », a déclaré M. Johnson à la commission de liaison de la Chambre des Communes.

Le Premier ministre a une nouvelle fois appelé le public à suivre les règles de confinement qui obligent les Britanniques à rester chez eux et à ne sortir que pour des raisons essentielles. L’Angleterre subit actuellement un troisième confinement depuis le début de la pandémie.

Pour ramener la vie à la normale, des pays tels que la Grande-Bretagne, la Chine, l’Allemagne, la Russie et les Etats-Unis se sont lancés dans une course contre la montre pour mettre au point des vaccins contre le coronavirus. ACP/ZNG/AWA