L’évêque de Kasongo alerte sur la dégradation de la RN5

0
314

Bukavu, 16 janvier 2021 (ACP).- L’Evêque du diocèse catholique de Kasongo au Maniema, Placide Lubamba, en séjour à Bukavu en provenance d’une mission pastorale à Kigulube dans le territoire de Shabunda, alerte sur la dégradation avancée de la route nationale numéro 5 (RN 5) craignant sur l’avenir de la  population du Maniema qui dépend de cette route pour l’approvisionnement en produits manufacturés.

L’Evêque de Kasongo a aussi alerté sur persistance de la montée des eaux du lac Tanganyika tout en demandant au gouvernement congolais de prendre des mesures nécessaires avant que le pire n’arrive.

Il a dit qu’en dehors de 3 ponts endommagés à savoir, Sange, Kasinusiru et Runingu dans la plaine de la Ruzizi, il existe d’autres qui présentent déjà des menaces parmi lesquels  le pont de Luvungi. Il a fait remarquer que le pont Kawizi récemment construit dans le cadre du programme d’urgence de 100 jours du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a été endommagé par les eaux d’une pluie diluvienne du 08 janvier 2021.

Il est temps, a dit Mgr Placide Lubamba, que le fonds National d’Entretien Routier(Foner) et l’Office des Routes Sud-Kivu reprennent les travaux de construction de ces ponts et de la réhabilitation de cette route d’intérêt inter provincial.

Les usagers de la RN5 (Bukavu-Uvira-Lulimbu-Kalemie-Kasongo) poussent un cri de détresse sur  l’état déplorable du pont Kawizi à l’entrée de la ville d’Uvira et disent qu’il est temps d’agir car l’actuelle pluviométrie de la plaine de la Ruzizi montre qu’il y aura des dégâts énormes en avril prochain. ACP/CL/KJI