Plaidoyer pour l’aménagement de l’aérodrome de Shabunda au Sud-Kivu

0
390

Kinshasa 16 janvier 2021 (ACP).-Le révérend Milenge Mwenelwata, secrétaire général du syndicat  d’entraide chrétien (SEC) a plaidé vendredi au cours d’une audience lui accordée vendredi par le ministre des Transports et voies de communications, Didier Mazenga Mukanzu, pour l’aménagement de l’aérodrome de Shabunda au Sud-Kivu, a appris l’ACP samedi dudit ministère.

Le révérend Milenge a noté à l’occasion que l’aménagement de cet aérodrome contribuera à désenclaver cette partie du territoire national et favorisera la circulation des personnes et de leurs biens, ainsi que l’évacuation des produits de première nécessité du Sud-Kivu à l’étranger, en passant par Kinshasa, précisant que l’aménagement de cet aérodrome ferra que la ville de Shabunda soit desservir en trafic aérien et que toutes les territoires environnants notamment, Fizi, Shabunda, Walungu dans le Sud-Kivu, Kabambare Kasango Pangi au Maniema.

«Ce sont les montagnes qui rendent les transports routiers difficiles dans cette partie du  pays. Raison pour laquelle les missionnaires, les sociétés minières et l’administration Belge de l’époque avaient construit, plusieurs aérodromes pour faciliter leurs  déplacements et leurs biens», a-t-il renchérit.

Le ministre des Transports, Didier Mazenga Mukanzu, a réaffirmé sa volonté de matérialiser ce projet afin de répondre favorablement aux attentes des populations de cette contrée. Il a souligné que le développement de la République démocratique du Congo est également tributaire du désenclavement de ses villes comme Shabunda, où l’on y trouve une faune, une flore, un sol  riche et un sous-sol contenant diverses richesses (minerais et sol arable), des sites touristiques devant  attirer les multinationaux. ACP/CL/KJI