60 ans après Lumumba : les Africains appelés à travailler en communion

0
286

Kinshasa, 17 janvier 2021 (ACP).- Le président de la Nouvelle vision panafricaine (NVP), Norbert Yambayamba Shuku a appelé les Africains à travailler en communion pour l’élévation du continent et pour son autonomie, samedi lors d’une conférence organisée par la Bibliothèque citoyenne en partenariat avec le parti politique, Le cœur de Congo (LCC), à l’occasion du 60ème anniversaire de la disparition du Héros National, Patrice Emery Lumumba, à l’hôtel Pasha, dans la commune de Mont Ngafula.

Ayant intervenu sous le thème, l’impact de l’héritage de Lumumba en RDC et en Étranger, M. Yambayamba a tiré plusieurs leçons de la vie de ce Héro en appelant les Congolais à s’y référer.

Selon lui, Patrice Emery Lumumba avait lutté contre les antivaleurs, parmi lesquels, la lutte contre la corruption, avant d’appeler le peuple congolais au respect de soi.

En se basant sur les paroles du Héro Patrice Emery Lumumba selon lesquelles « on ne peut pas être indépendant si on n’a pas une classe moyenne qui est habilitée à pouvoir tenir l’économie du pays et protéger les ressources », Norbert Yambayamba a plaidé pour l’indépendance économique de la RDC, en disant que l’économie est l’ouvrière de l’homme.

De son côté, le secrétaire général de l’Afrocentricité international, M. Lobola-Lu-Ilondo qui a basé son intervention sur l’héritage scientifique, spirituel et politique de Lumumba, a appelé le gouvernement congolais à développer les mécanismes d’autodéfense, notamment reformuler le système éducatif et avoir une réforme absolue sur la spiritualité. « Nous devons revoir tout ce que les occidentaux nous ont emporté, dans la spiritualité, la politique et dans la science. Le plus gros poison blanc c’est celui de la spiritualité qui est invisible« , a-t-il ajouté.

Lumumba, une idée, une pensée, un phénomène

Quant à lui, le professeur de l’Université de Lubumbashi (UNILU), Michel Nsumbu, historien et écrivain qui a parlé de la biographie du Héro National, a fait savoir que Patrice Emery Lumumba est une idée, une pensée et un phénomène exceptionnel.

Il a affirmé dans son intervention que Lumumba est un patriotisme actif et demeure une source inépuisable de lutte et de  courage pour le Congo, pour l’Afrique que pour le monde. Selon lui, le lumumbisme est le centre du nationalisme, c’est un concept universel avant d’affirmer qu’on ne peut pas être nationaliste sans être lumumbiste.

Le professeur Nsumbu est allé au-delà, en invitant les Congolais à devenir « Lumumbatre », un nouveau concept encourageant la population à devenir comme Lumumba en luttant pour le bien-être de tous et non se baser sur l’intérêt personnel.

De son côté, le Directeur général de la bibliothèque citoyenne, Babi Balukuna a dans son mot de circonstance fait savoir que cette conférence vise à encourager le peuple congolais à faire de Lumumba une personne de référence pour l’élévation de la RDC.

Il a encouragé les jeunes à aimer la lecture tout en se référant en la personne de Lumumba.  La Bibliothèque citoyenne est une association qui vient aider le Chef de l’Etat dans le domaine de l’éducation en encourageant la culture de la lecture.

Patrice Lumumba est né le 2 juillet 1925 à Onalua, dans l’actuelle province de Sankuru et mort assassiné le 17 janvier 1961 près d’Élisabethville au Katanga. Il est un homme d’État congolais, le tout premier Premier ministre de la République démocratique du Congo (République du Congo de 1960 à 1964) de juin à septembre 1960.

Organisée sur le thème, « Héro National Patrice Emery Lumumba, personnalité de référence pour notre patrie », cette conférence a pris la participation de plusieurs acteurs politiques, des artistes, et des jeunes congolais. Un film sur la vie de Lumumba a été projeté à cette occasion, accompagné d’un concert. ACP/CL/Fmb