Atelier à Kisantu de remise à niveau des conseillers d’orientation scolaire et les professionnelles d’éducation

0
425

Kisantu, 17 janvier 2020(ACP),– Le directeur de la province éducationnelle du Kongo central 3, Jean Marie Mvunzi Mbemba, a procédé le week-end dernier au lancement de l’atelier de remise à niveau des conseillers d’orientation scolaire et des professionnelles d’éducation  sur la mise en place et le fonctionnement du groupe d’aide psychologie (GAP), dans la gestion des écoles, a appris ACP d’une source proche de la province éducationnelle du Kongo Central 3.

Cette formation de trois jours, avait pour mission de rendre capable les animateurs et les gestionnaires des établissements scolaires, de gérer psychologiquement le choc provoqué par la présence de la Covid-19, aux enseignants et aux élèves dans un établissement scolaire, a noté la source, qui a indiqué que les chefs de division adjoint de Madimba 1 et 2, Kimvula et Kasangulu, qu’accompagnaient de leurs conseillers pédagogiques, les coordinateurs et les directeurs des études ainsi que des chargés de discipline, ont pris part à cette formation qui a été assurée par deux experts du Centre national d’orientation scolaire et professionnelle de Kinshasa.

Le directeur de  la province éducationnelle du Kongo central 3, JeanMarie Mvunzi Mbemba, a laissé en entendre que cette formation a concerné également les gestionnaires d’écoles, avait consisté sur le comportement à afficher dans un établissement scolaire face à un choc.


La manifestation d’un seul cas de la pandémie, pourrait entraîner d’énormes problèmes dans le fonctionnement d’une école et le comportement des individus, qui les pousseront à agir différemment de leur comportement normal, au point de
déranger le bon fonctionnement des établissements scolaires, a-t-il dit, avant d’ajouter que, les autorités du pays ont été plus préoccupées par le mode de contamination, de  protection et du danger de la pandémie du coronavirus, sans toutefois songer à parler

de comportement des animateurs et des enfants à l’école.

A cet effet, Jean Marie Mvunzi Mbemba a signalé, la mise en fonction des groupes d’aides capables de prendre rapidement en charge un enfant qui afficherait un comportement contraire. ACP/Kayu