Inquiétude toujours vive dans le PK11 après l’offensive sur Bangui

0
459

Kinshasa, 17 janv. 2021 (ACP).- L’inquiétude est toujours vive dans le PK11 après les combats de mercredi ayant particulièrement touché l’entrée nord de Bangui, le PK12 et le PK11manifesté par le départ momentané des habitants de cette partie qui ont choisit de s’en aller temporairement le temps que la menace soit passée, ont rapporté dimanche des médias étrangers.

Ce qui marque le plus à PK11 dimanche matin, c’est le silence. Habituellement, affirment les sources, les bruits sont toujours perceptibles vers 5h du matin déjà. Des klaxons des véhicules surtout de transport en commun, les pétarades des motos circulant sur la grande route. Rien de tout cela depuis dimanche matin. Le calme est parfait.

Des impacts des balles sont visibles sur les murs des maisons. Les rares passants parlent à voix basse.  Toul quartier porte des marques des combats qui se sont déroulés mercredi. Certaines habitations laissent entrevoir des trous béants. Que se soit au plafond ou aux murs des parcelles. Les arbres n’ont pas été épargnés. Ou ils sont reversés ou des roquettes sont visiblement fichées sur les troncs.

Samedi, quelques familles rentraient au quartier, mais d’autres encore dans la crainte de nouvelles attaques préféraient rejoindre le centre-ville. ACP/CL/May