La Russie entame son retrait du traité « Ciel ouvert »

0
316

Kinshasa, 17 janv. 2021 (ACP).- Le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé vendredi que son pays avait entamé les procédures nationales applicables pour se retirer du traité de contrôle des armes « Ciel ouvert » (« Open Skies »), après les mesures adoptées par Washington, a-t-on appris dimanche des agences de presse internationale.

Dans un communiqué, le ministère russe a critiqué le retrait des Etats-Unis de ce traité le 22 novembre 2020 « sous un prétexte artificiel », estimant que la décision américaine avait rompu l’équilibre des intérêts, mis gravement  à mal le fonctionnement du traité, et sapé le rôle de mesure de confiance et de sécurité joué par ce traité.

Selon ce communiqué, Moscou a présenté des propositions visant à préserver le traité, mais les alliés des Etats-Unis ne les soutiennent pas.

En raison du manque de progrès dans l’élimination des obstacles, le ministère russe des Affaires étrangères a été autorisé à déclarer le début de procédures nationales visant à se retirer de ce traité, indique le communiqué.

Le traité multilatéral « Ciel ouvert« , entré en vigueur en 2002, autorise les Etats qui en sont membres à effectuer des vols de reconnaissance, au moyen d’appareils non armés et sous réserve d’un préavis de courte durée, au dessus de la totalité des territoires des autres parties, afin de collecter des données sur les forces et activités militaires.

Il est le dernier en date des traités de contrôle des armements à être abandonné, après l’effondrement en 2019 du Traité sur les forces nucléaires de portée intermédiaire auparavant conclu entre Washington et Moscou. ACP/CL/May