Le leader de l’opposition russe Alexeï Navalny arrêté à son retour d’Allemagne

0
305

Kinshasa, 18 janvier 2021 (ACP).- Le leader de l’opposition russe, Alexeï Navalny, a été arrêté dimanche à Moscou en revenant d’Allemagne, où il recevait depuis plusieurs mois des soins médicaux pour un empoisonnement présumé, ont rapporté lundi les médias internationaux.

Le Service pénitentiaire fédéral de Russie a déclaré que ses agents avaient arrêté M. Navalny à l’aéroport international de Sheremetyevo pour « violation systématique des conditions de sa période de probation ». Après avoir enfreint sa probation, l’opposant russe avait été inscrit sur la liste des personnes recherchées le 29 décembre 2020. Il restera en détention jusqu’à ce que la justice ait pris une décision à son sujet, a indiqué le Service pénitentiaire fédéral.

M. Navalny, un virulent critique du Kremlin, est tombé dans le coma au cours d’un vol entre Tomsk et Moscou le 20 août 2020. Il a ensuite été transféré dans un hôpital de Berlin, avec des symptômes ressemblant à ceux d’un empoisonnement. Début septembre, la chancelière allemande Angela Merkel a déclaré que M. Navalny avait été empoisonné au Novitchok, un agent neurotoxique d’origine soviétique.

Les autorités russes ont nié à plusieurs reprises ces allégations, réclamant des preuves plus solides à l’Allemagne.

Berlin demande la libération immédiate de  l’opposant Alexeï Navalny 

Par ailleurs, le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, a appelé  lundi la Russie à «libérer immédiatement» l’opposant Alexeï Navalny suite à son arrestation dimanche dès son arrivée à Moscou depuis l’Allemagne.

Alexeï Navalny, rétabli après un empoisonnement présumé en août, «a pris la décision consciente de retourner en Russie parce qu’il y voit sa maison personnelle et politique», et le fait qu’il ait été arrêté par les autorités russes dès son arrivée «est totalement incompréhensible», selon M.Maas, cité par les sources. ACP/Kayu/Nig