Les prix des produits de premiere necessite galopent à Shabunda

0
265

Bukavu, 18 janvier 2021 (ACP).- La société civile du territoire de Shabunda vient de sonner l’alarme pour dénoncer la galopade des prix des produits de première nécessité dans leur entité.

Cette hausse vertigineuse des prix est consécutive à l’inexistence des infrastructures routières. Même le projet d’urgence de 100 jours du Chef de l’Etat n’a pas pu franchir la barre de 8 Km de Mai-Mingi à Nyalubemba sur la route Bukavu-Kimbili, Kigulube-Shabunda.

A titre indicatif, à Shabunda-centre, une mesure de farine de manioc se vend à 2000 FC contre 800 auparavant. Le cas des autres produits de première nécessité en provenance de Bukavu et acheminés à Shabunda par voie aérienne sont inaccessibles au citoyen moyen. Les membres de cette société civile demandent aux autorités, à tous les niveaux, de s’impliquer pour désenclaver ce territoire longtemps dont les routes sont complétement délabrées. ACP/Kayu/Nig