Plaidoyer pour la création d’une zone fiscale spéciale de l’espace Kasaï

0
130

Mbuji-Mayi, 18 janvier 2021 (ACP).- Les dépositaires des produits pétroliers de Mbuji-Mayi proposent la création d’une zone fiscale spéciale pour l’espace Kasaï, pour mettre fin à la spéculation du prix et favoriser la stabilité du marché économique qui souffre de l’inflation depuis le début de l’année en cours, selon l’entretien que l’ACP a eu avec quelques membres de la FEC.

Ce plaidoyer est consécutif à la hausse du prix de l’essence enregistré dans la ville de Mbuji-Mayi où le litre se négocie à 3.300FC au lieu de 2300FC à la fin de l’année dernière. Certains membres de la FEC estiment que l’instabilité du prix des produits pétroliers dans cette partie de la RDC est due notamment à la taxation élevée de la TVA dans l’espace Kasaï, nécessitant ainsi la création d’une zone fiscale propre pour un bon climat des affaires.

Pour sa part, M. Amand Kalengayi Wazembela, président de l’Association des pétroliers indépendants du Kasaï Oriental, ajoute à cette difficulté, les difficultés d’acheminement des produits par voie ferrée et routière à cause des travaux de reconstruction du pont Katongola, situé dans la province du Haut-Lomami, tous deux effondrés à cause de la vétusté et du manque d’entretien.

A une question sur l’approvisionnement à partir de la ligne Kinshasa via Ilebo, le président des pétroliers indépendants relève l’exigence des services techniques de l’Etat, de faire transporter ces produits uniquement dans des fûts métalliques et non en plastique pour des raisons sécuritaires. Il plaide aussi pour la réhabilitation des routes pour faciliter les transactions, étant donné que la hausse du prix de carburant entraîne celle des autres produits alimentaires et manufacturiers. ACP/Kayu/Nig