40.000 carats de diamants produits par la MIBA de septembre 2020 à nos jours

0
93

Mbuji-Mayi, 19 Janvier 2021(ACP).- La production de la Société minière de Bakwanga (MIBA), une entreprise du portefeuille de l’Etat implantée à Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasai Oriental, s’élève pour la période allant de septembre 2020 à nos jours, à plus de 40.000 (quarante mille) carats de diamants.

Le conseiller principal du Président de la République, Abbé Théo Tshilumba Kabeya l’a affirmé à l’ACP le weekend dernier, à l’issue de son entrevue avec le gouverneur de province, Jean Maweja, au terme de son séjour de travail dans ladite province.

« Cette performance est le fruit d’une dotation financière de l’ordre de 5.000.000 (cinq millions) USD du gouvernement reçu par la MIBA en septembre dernier, en vue de la relance de ses activités » a précisé M. Tshilumba.

Le gouverneur de province a exprimé toute sa satisfaction au regard de cette mission qui, selon lui, concoure au bien-être et aux attentes de ses administrés.

Au cours de sa mission au Kasaï Oriental, le conseiller du Président de la République et l’autorité provinciale ont procédé à la pose de la première pierre pour les travaux de construction d’une cité moderne, une extension de la cité de Kena Nkuna, chef-lieu du territoire de Kabeya Kamwanga.

Avec  les membres de la haute direction de la MIBA au siège de l’entreprise, le conseiller principal Tshilumba a évoqué avec ses interlocuteurs, la question se rapportant à la créance de cette société, évaluée à 40.000.000 (quarante millions) USD que la MIBA attend du gouvernement, en vue de l’acquisition de son outil de travail.

A ce propos, Théo Tshilumba a promis de faire le plaidoyer à qui de droit, d’autant plus que, a-t-il dit, la situation de la Minière de Bakwanga demeure préoccupante. ACP/Zng/Cfm/GGK/Thd