Ituri : la sécurité du chef du parquet secondaire de Djugu menacée par les miliciens de la CODECO

0
546

Bunia, 19 Janvier 2021(ACP).-Le chef du parquet secondaire de territoire de Djugu, siégeant dans la commune rurale de Mongwalu,  magistrat Gédéon Sadiki Kiyele,  demande aux autorités compétentes de garantir sa sécurité menacée par  des  éléments de la milice CODECO, réfractaires au processus de paix.

« Ma vie est en danger et toute ma hiérarchie est informée. Ici je demande seulement aux services de l’État implantés sur place de maintenir l’autorité de l’État, de me sécuriser  totalement. Ma vie est en danger, je le reconnais mais je ne sais  faire autrement », a-t-il alerté.

Il a expliqué  à  l’ACP  que ces derniers jours ces bandits armés ne cessent de le menacer physiquement si il ne libérait pas leurs compagnons actuellement détenus à la prison de cette entité située à 85km au nord de Bunia en territoire de Djugu.

Le magistrat Gédéon Sadiki Kiyele s’est dit déterminé à résister devant cette menace parce que, a-t-il fait savoir, sa juridiction n’est pas compétente pour libérer les compagnons de ces assaillants poursuivis pour plusieurs griefs  notamment assassinat, viol, coups et blessures aggravées.

Il a déclaré que ces miliciens ont promis que si leurs compagnons ne sont pas libérés ils vont perpétrer le massacre dans la commune rurale de Mongwalu. Au début du mois, ils sont venus arrachés entre les mains d’un officier de police judiciaire  les dossiers de  trois assassins qui ont tué cinq personnes ». ACP/ Fng/Zng/Cfm/GGK/Thd