La FUPEC lance une opération « Une ville zéro sachets » pour soutenir Kinshasa-bopeto

0
84

Kinshasa, 19 janvier 2021(ACP).- Le président de la Fédération des unités de potabilisation et de commercialisation de l’eau (FUPEC), Alain Badibanga a annoncé lundi la mise en place de l’opération dénommée « Une ville zéro sachets » par la FUPEC, au cours d’une réunion tenue avec les membres de cette structure à l’Espace la Boussole situé dans la commune de Kalamu.

Selon le président de la « FUPEC », au cours de cette opération, chaque membre de cette association est appelé à ramasser des déchets et des sachets d’eau en vue de soutenir l’opération « Kinshasa-bopeto », une vision du gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka. Il a précisé  que tous les immondices qui seront ramassées vont être recyclées auprès des transformateurs pour épargner l’environnement de la pollution due aux sachets.

Il a ajouté que pour mieux réussir cette opération, chaque producteur d’eau à boire en sachet doit s’identifier auprès de la FUPEC pour lui permettre de faire chaque samedi les travaux d’assainissement de la ville, particulièrement le ramassage des sachets. Il s’agit de la participation de sa structure à la lutte contre l’insalubrité à Kinshasa.

Il a par ailleurs, au cours de cet événement, présenté les différents présidents communaux de la FUPEC, dont ceux de Tshangu 1 et 2, de Kasa-Vubu, de Ngaba, de Kalamu et autres, pour la réussite de cette opération. L’objectif de la FUPEC est d’avoir des représentants dans chaque commune de la ville de Kinshasa.

De son côté, le coordonnateur de « Kinshasa-bopeto » section Kalamu,  Gaëtan  Ilunga a salué l’initiative de cette structure, tout en l’encourageant dans cette démarche visant à soutenir la vision de l’exécutif provincial.

Il a, à cet effet, invité la FUPEC à l’amélioration de la qualité de sa production d’eau, à utiliser les sachets dégradables ainsi qu’à fournir encore plus d’efforts pour connaître les producteurs qui détruisent leur secteur.

Cette action entre dans le cadre des mesures que cette structure propose à la coordination « Kinshasa-bopeto » afin de solliciter une mesure de grâce du gouverneur Gentiny Ngobila qui a interdit la production et la vente d’eau en sachets dans la ville. ACP/ Zng/Cfm/GGK/Thd