Les services de sécurité du Ghana appelés à veiller à l’application des règles de prévention contre la COVID 19

0
242

Kinshasa, 20 janvier 2021 (ACP) – Le Président ghanéen Nana Addo Dankwa Akufo-Addo a instruit, dimanche 17 janvier, les services de sécurité du pays de faire respecter strictement les protocoles de prévention du COVID-19 pour enrayer l’augmentation des infections, ont annoncé mardi des agences de presse internationale.

Dans son 22e discours à la Nation sur les efforts du gouvernement pour faire face à la pandémie, M. Akufo-Addo a qualifié de préoccupante la hausse récente du nombre de cas.

« J’ai chargé l’inspecteur général de la police d’ordonner aux officiers, aux hommes et femmes des services de police, de veiller à l’application rigoureuse de la loi sur le port du masque dans tous les lieux publics et dans les transports« , a souligné le président.

Il a également exhorté la police à « assurer la fermeture de tous les pubs, cinémas, plages et boîtes de nuit qui pourraient fonctionner au mépris de la loi », ajoutant « qu’ils seront aidés par d’autres agences de sécurité si nécessaire« .

Avec une moyenne d’environ 200 infections quotidiennes confirmées, le nombre de cas actifs au Ghana est passé à 1.924, avec 352 décès, 13 des 16 régions du pays ayant enregistré des cas actifs.

Outre les cas importés, le président a déclaré que les autres personnes infectées avaient récemment participé à divers rassemblements de masse, dont la plupart ont vu l’abandon de l’utilisation de masques ainsi que « des actes qui ont conduit à leur contamination par le virus ».

Akufo-Addo a exhorté les Ghanéens à suivre les protocoles de prévention tels que le port de masques, le lavage des mains, l’utilisation régulière de désinfectants pour les mains et le maintien de la distance sociale pour éviter une nouvelle propagation de la maladie.

« Des sanctions sévères existent dans nos statuts pour les personnes qui enfreignent la loi sur le port obligatoire des masques », a-t-il averti. ACP/ Fng/Zng/Cfm/GGK/Thd