La quasi-totalité du réchauffement climatique est due aux activités de l’homme, selon une étude

0
84

Kinshasa, 20 janvier 2021(ACP).- La quasi-totalité du réchauffement climatique constaté depuis le début de l’ère industrielle a été provoquée par les activités humaines, relève une étude publiée dans la revue « nature climate change ».

Selon la source, la planète a gagné plus de 1°C depuis le milieu du XIXe siècle, provoquant déjà une multiplication d’événements météorologiques extrêmes à travers le monde, des canicules aux inondations en passant par les ouragans.

Ce réchauffement est provoqué directement par les émissions de gaz à effet de serre liées aux activités humaines d’une part, et d’autre part aux forçages naturels. Ces derniers sont des facteurs naturels, comme de grosses éruptions volcaniques ou les fluctuations du rayonnement solaire.

Les auteurs de l’étude ont passé en revue treize modèles climatiques différents pour simuler les changements de températures selon trois scénarios. Il s’agit premièrement des aérosols qui sont les seuls contributeurs au réchauffement, puis des forçages naturels ainsi que des émissions de gaz à effet de serre. ACP/Kayu/KJI