L’ONU condamne l’attaque contre les forces de maintien de la paix en République centrafricaine

0
167

 Kinshasa, 20 janvier 2021 (ACP).-  Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a condamné mardi l’embuscade préparée lundi à l’encontre des forces de maintien de la paix des Nations Unies en République centrafricaine (RCA), au cours de laquelle un soldat du Gabon et un autre du Maroc ont été tués par des combattants de la Coalition des patriotes pour le changement à Bangassou, dans la préfecture de Mbomou, a déclaré son porte-parole Stéphane Dujarric, cité mercredi par les médias internationaux.

Le secrétaire général a exprimé ses sincères condoléances aux familles des deux victimes, ainsi qu’aux peuples et aux gouvernements du Gabon et du Maroc, a déclaré Stéphane Dujarric, le porte-parole, dans un communiqué.

M. Guterres a rappelé que les attaques contre les forces de maintien de la paix de l’ONU pouvaient constituer un crime de guerre et a appelé les autorités nationales à enquêter sur ces incidents et à traduire les auteurs en justice. Le secrétaire général a réitéré sa profonde inquiétude face à l’escalade de la violence en RCA. Il a appelé toutes les parties à cesser immédiatement les hostilités et à engager un dialogue pour faire avancer le processus politique, préserver les acquis fragiles et répondre à l’aspiration du pays à une paix durable, peut-on lire dans le communiqué. ACP/Kayu/KJI