Plaidoyer du CODIC pour la redynamisation du Service d’hygiène en RDC

0
244

Kinshasa, 21 Janvier 2021 (ACP).- Le président national du Collectif de développement intégré au Congo (CODIC), Déogratias Kamaliro Tsombya,  a plaidé jeudi pour la redynamisation du service d’hygiène sur l’ensemble du territoire national en vue de lutter contre l’insalubrité à la base de la propagation de certaines maladies.

Au cours d’un entretien accordé à l’ACP, M. Kamaliro Tsombya a insisté sur le rôle et l’importance de ce service, qui doit être préventif, participatif et répressif, expliquant de ce fait que les sanctions doivent être prises à l’encontre de tout citoyen opposé à l’assainissement de son milieu de vie.

«Le pouvoir public doit appliquer les sanctions contre tout acte contribuant à l’insalubrité», a-t-il souligné, poursuivant que l’autorité publique doit construire des infrastructures pour la collecte et le recyclage des immondices sur l’ensemble du territoire national.

Le CODIC appelle également l’Etat à créer des cadres de dialogue où les délégués de la population pourront discuter avec l’autorité des problèmes concernant l’insalubrité et l’assainissement de leur milieu de vie.

Lutte contre l’insécurité

A une question sur l’insécurité observée dans presque tous les quartiers de la ville de Kinshasa, le président national du CODIC  a proposé l’éclairage de toutes les routes principales et secondaires et l’installation des postes de police dans les points stratégiques, sans oublier la création des écoles de métiers ainsi que des centres d’apprentissage professionnel pour lutter contre le chômage de jeunes.

«L’autorité doit également prendre des mesures exceptionnelles et contraignantes contre les trafiquants des drogues, des stupéfiants et des boissons traditionnelles fortement alcoolisées», a souligné M. Kamaliro Tsombya, félicitant en outre l’option prise de recycler les malfrats à Kamanyama Kasese.

Il a appelé enfin les responsables municipaux à associer les habitants dans la recherche des solutions aux problèmes de leurs entités,  notamment  le curage des caniveaux et l’entretien des routes, l’évacuation des épaves qui gênent la circulation et qui constituent des abris aux malfaiteurs.

La plateforme des organisations de la société civile Collectif de développement intégré au Congo (CODIC)  créée en 2007 est actuellement installée dans 7 provinces dont la capitale où il est  actif  dans 13 communes de la ville province de Kinshasa. ACP/FNG/ZNG/Awa