Retour des Etats-Unis dans l’Accord de Paris sur le changement climatique et dans l’OMS

0
85

Kinshasa, 21 janvier 2021 (ACP).-  Le 46ème Président américain, Joe Biden a signé, mercredi 20 janvier dans le Bureau ovale, deux décrets ordonnant respectivement  le retour des Etats-Unis dans l’Accord de Paris sur le changement climatique de 2015 ainsi que le retour dans l’Organisation mondiale de la Santé.

Ces deux importants décrets pris  quelques heures seulement après sa prestation de serment annulent ainsi, pour le premier, la sortie de l’Accord de Paris sur le changement climatique et le départ de son pays de l’OMS décidés par son prédécesseur Donald Trump.  « Nous allons combattre le changement climatique comme jamais auparavant« , a-t-il promis avant la signature de ces documents.

Concernant le premier document, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres a salué cette mesure : « Je salue chaleureusement les mesures prises par le président (Joe) Biden pour réintégrer l’Accord de Paris sur le changement climatique et rejoindre la coalition croissante de gouvernements, villes, Etats, entreprises et personnes qui prennent des mesures ambitieuses pour faire face à la crise climatique », a-t-il affirmé dans un communiqué.

M. Biden avait en son temps promis de réintégrer l’accord de Paris sur le climat dès le premier jour de sa prise de fonctions.

« Aujourd’hui, l’administration Trump a officiellement quitté l’Accord de Paris sur le changement climatique. Et dans exactement 77 jours, l’administration Biden le réintégrera », avait-il tweeté le 4 novembre 2020.

Donald Trump avait annoncé ce retrait peu après son entrée en fonction en 2017, en invoquant des inquiétudes quant à la menace que ce pacte faisait peser sur l’économie américaine. Il est à noter que M. Biden a nommé l’ancien secrétaire d’Etat John Kerry pour être son émissaire spécial pour le climat, témoignage de l’importance de ce problème dans sa politique étrangère.

L’Accord de Paris sur le changement climatique, convenu par presque tous les pays du monde en 2015 après des négociations marathon, vise à contrôler le changement climatique en diminuant les émissions de gaz à effet de serre en maintenant l’augmentation de la température mondiale à moins de 2°C par rapport aux niveaux préindustriel.

Le retour des Etas Unis dans l’OMS

Par cet autre décret, le Président Joe Biden a tout simplement inversé le processus de retrait des Etats-Unis de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) décidé par son prédécesseur l’année dernière. « Les Américains sont davantage en sécurité lorsque les Etats-Unis s’engagent dans le renforcement de la santé mondiale. Lors de mon premier jour en tant que président, je rejoindrai l’OMS et je rétablirai notre leadership sur la scène mondiale« , avait tweeté M. Biden en juillet 2020 lorsque l’ancienne administration avait notifié aux Nations Unies son retrait de l’OMS.

Selon les médias, il a choisi Anthony Fauci, le plus grand spécialiste des maladies infectieuses du pays, pour diriger une délégation américaine lors des réunions annuelles de l’OMS qui se tiendront plus tard dans la semaine.

M. Trump et son administration avaient attaqué l’OMS à plusieurs reprises. Les experts et les démocrates avaient critiqué le fait qu’ils ont tenté de rejeter la responsabilité de la mauvaise gestion de la réponse au COVID-19 et que cela serait contre-productif pour faire face à la crise de santé publique.

Les Etats-Unis ont enregistré plus de 24,4 millions de cas confirmés liés au COVID-19, avec plus de 405.000 décès à la date de mercredi après-midi, a indiqué l’Université Johns Hopkins. ACP/FNG/ZNG/Awa