Vive tension mercredi à la prison de Mwene Ditu

0
391

Mwene Ditu, 21 janvier 2021 (ACP).- Une vive tension a été observée mercredi à la prison urbaine de Mwene Ditu dans la province de Lomami, à la suite du  décès d’un détenu qui souffrait d’une diarrhée non soignée.

Ce drame a provoqué une vive tension dans le chef des détenus qui ont tenté de s’évader en cassant fenêtres et portes, scandant de chansons qui  dénonçaient les conditions carcérales difficiles, caractérisées par le manque de la nourriture et de soins médicaux dans cet établissement pénitencier très surpeuplé.

M. Jules- César Mupong Mwit, gardien de cette maison de rééducation qui a confirmé les faits, attribue la révolte aux détenus non-jugés qui réclament la fixation de leurs dossiers après avoir passé pour certains, plus de 18 mois de détention sans être jugés. Il fustige l’absence dans cette juridiction, d’un tribunal de grande instance devant assurer la bonne administration de la justice.

Le calme est quelques heures plus tard grâce à l’intervention des éléments de la police de garde aidés par d’autres envoyés en renfort par le commissariat urbain, avec des tirs de sommation. ACP/FNG/ZNG/Awa