Greenpeance Afrique pour le respect par les entreprises américaines des accords de Paris sur le climat

0
57

Kinshasa, 22 janvier 2021 (ACP).- La branche sud-africaine de Greenpeance a émis les vœux  de voir le président américain, Joe Biden, obliger les entreprises de son pays  à respecter ses accords de Paris sur le climat, au lendemain de son annonce  du retour des Etats-Unis dans les accords de Paris.

Les sources indiquent que le 46eme président américain a signé un décret annonçant  le retour des Etats-Unis dans les accords de Paris.

L’Afrique subit de plein fouet le réchauffement climatique jalonnée par des inondations ou encore la sécheresse. « Le retour des États-Unis dans l’accord de Paris est une étape accomplie. C’est important, c’est nécessaire, mais la prochaine étape sera le travail concret en termes de réalisation des objectifs de l’accord de Paris, y compris le fait que les États-Unis proposent une contribution de bonne foi en termes de ce qu’ils veulent faire sur le plan interne »,a souligné Happy Khambule,  le porte-parole de la branche sud-africaine de Greenpeance.

L’ex- président américain Donald Trump avait retiré les Etats-Unis de l’accord de Paris sur le climat en Juin 2017 privilégiant l’intérêt de grosses entreprises qui selon l’accord de paris devraient réduire leur émission de CO2. « Cette présidence comprend l’urgence climatique. Cette présidence veut assurer un meilleur venir pour les jeunes sur notre planète. Donc, son principal défi sera de voir comment il surmontera les contraintes, comment il conduira ce programme et même comment il repoussera des intérêts bien ancrés », a  soutenu_Vishwas Satgar, de l’université de Witwatersrand. Les signataires de l’accord de Paris se sont accordés sur une limitation du réchauffement de la planète à un niveau inférieur à 2 °C et en poursuivant les efforts pour le limiter à 1,5 °C . ACP/Kayu/Nig