Haut Katanga : la culture de compassion en voie de disparition à Lubumbashi

0
233

Lubumbashi, 22 janvier 2021 (ACP).- La culture de compassion pendant les moments douloureux tels que les deuils, est en voie de disparition dans la ville de Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga, a constaté l’ACP.

En effet, bon nombre des familles éprouvées se trouvent devant l’obligation d’assurer non seulement les frais de transport de personnes venus les consoler mais aussi de le nourrir. Un habitant de la commune de Katuba qui a requis l’anonymat déplore le comportement de quelques-uns qui, au lieu d’épauler les familles éplorées à enterrer dignement l’un de leur, en profitent pour demander la boisson et le transport pour le retour à leur domicile.

Cet homme, qui a déjà perdu son père et deux de ses frères, regrette de voir une catégorie de personnes habitants la ville de Lubumbashi, saisir l’occasion de deuils pour emporter la nourriture, voler les chaises et autres effets.

Il estime qu’il s’avère important pour les médias de Lubumbashi de réaliser des émissions sur les comportements et manières à afficher pendant les circonstances tant joyeuses que douloureuses pour éviter de perdre certaines valeurs et cultures. Dans un passé récent lorsqu’il y avait les circonstances joyeuses et douloureuses les gens venaient pour assister et consoler et le concerné trouvait satisfaction de ce geste de très haute portée sociale contrairement à ce qui se vit actuellement.

ACP/Kayu/Nig