Le but égalisateur des Léopards contre la Libye propulse Masasi au devant de la scène au CHAN

0
312

Kinshasa, 22 janv. 2021 (ACP).- Le but égalisateur des Léopards contre  la Libye, jeudi en match de la 2ème journée du groupe B, a propulsé Amédée Masasi Obenza au devant de la scène au championnat d’Afrique des nations de football (CHAN/2020).

Nullement attendu, il s’est illustré comme le libérateur du Onze national et de nombreux millions de sportifs congolais, tous asphyxiés par le but libyen des Chevaliers de la Méditerranée, réussi par leur capitaine, Muetaz Husayn (5ème). En dépit de nombreuses frappes d’Ebengo Iyoko Ciel, rien ne réussissait aux Fauves congolais. Malchanceux en première période, le même Masasi a vu la balle de sa frappe du but égalisateur lécher le montant droit du gardien lybien déjà battu. Juste une partie remise.

Alors que les Congolais dominateurs (58 % de possession de balle)  ne savaient à quel Saint se vouer et qui  n’avaient rien à perdre poussent, en vain. Avec l’énergie du moribond au bout des 3 éphémères minutes additionnelles, voilà que surgit Masasi qui, d’une reprise instantanée lointaine de son pied gauche, a expédié la balle de son « Ovni », oiseau volant non autrement identifié. Les sportifs congolais  n’ont rien perçu de la trajectoire de ce bolide, sinon ses effets destructeurs au fond des filets Lybiens.

A 1-1, les Congolais qui échappent à l’étau Lybien sont en fêtes. Ailleurs, c’est la désolation pour les Chevaliers de la Méditerranée qui ont loupé l’occasion de croquer à belles dents de la chair des carnassiers de Pamphile Mihayo, en l’absence de Florent Ibenge éloigné du banc pour raison du coronavirus.

Venu de Bazano

Du fait du déroulement du championnat à huis clos, les sportifs congolais ont de la peine à faire connaissance avec les nouvelles recrues des clubs de leur cœur. Tél est le cas d’Amédée Masasi embauché par les Dauphins noirs en provenance de Bazano de Lubumbashi.

Selon certaines sources, Masasi était venu comme réserviste de Luzolo Sita au poste de latéral gauche après le départ de Marcel Mapumba.

Au fil des entraînements, le nouveau venu va exceller au milieu de terrain. Florent Ibenge l’y lance au championnat national. On le retrouve contre DC Motema Pembe (1-0). Mais Masasi écope d’un double carton jaune synonyme de rouge. Masasi est présent contre Sanga Balende (2-0). Pareil au match entre V. Club et Young Buffaloes d’Eswatini (4-1). Amédée Masasi qui a la confiance du sélectionneur national figure aussi sur la liste des 33 présélectionnés du CHAN pour le stage de Da-es-Salam, en Tanzanie. D’ailleurs, ce milieu de terrain était parmi le onze du départ en amical contre les Taïfa Stars de la Tanzanie.

A Douala, en première journée du groupe B, Masasi est titularisé contre les Diables rouges du Congo Brazzaville. Il sera rappelé sur le banc au profit de Docksa Gikanji peu avant la fin du temps réglementaire de ce derby du Pool Malebo.

La flèche mortelle Masasi

Jeudi, Amédée Masasi dont le nom signifie « Les flèches » est encore aligné face aux Chevalier de la Méditéranéen de Libye. Alors que les Léopards attendaient leur conduite à la cité des morts du Stade Japoma, Masasi use de l’une de ses flèches empoisonnées pour paralyser les Lybiens 2 points, deux matches) pour le positionnement des Léopards A’ toujours en tête du groupe B. Prochain rendez-vous avec les Léopards et Masasi Obenza, le lundi 25 janvier 2021 à Yaoundé, à 20 heures, à l’occasion du match entre les Léopards de la RDC et les Menas du Niger. ACP/Kayu/May