Le Chef de l’Etat reçoit les lettres de créance des ambassadeurs du Japon, de la Norvège et du Canada

0
284

Kinshasa, 22 janvier 2021 (ACP).- Le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a reçu tour à tour, les lettres de créance des ambassadeurs du Japon, de la Norvège et du Canada,  au cours d’une cérémonie protocolaire d’usage, organisée vendredi, au Palais de la Nation.

Selon la presse présidentielle, le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du japon,  Minami Hirokuyi, n’a pas caché son admiration pour le Chef de l’Etat congolais avec qui il a eu des échanges fraternels.

Le Président de la République a rappelé son deuxième voyage manqué pour le Japon suite à la pandémie de la COVID-19 et toutes les mesures de prévention qui s’en sont suivies.

Le diplomate japonais a salué les excellentes  relations entre son pays et la République Démocratique du Congo.

M Minami Hiroyuki est un juriste et diplomate chevronné qui a passé toute sa carrière dans la diplomatie et l’humanitaire.

Né le 9 juin 1963 est diplômé en droit de l’université de Tokyo. Il a fait ses débuts en diplomatie en avril 1986 au ministère japonais des Affaires étrangères.

Il a été, tour à tour, conseiller à l’ambassade du Japon au Bangladesh (juillet 2011), ministre conseiller à l’ambassade du Japon au Bangladesh (octobre 2011) et ministre conseiller à l’ambassade du Japon au Canada (septembre 2016).

Il a également exercé les fonctions de directeur-général de Nippon Automated Cargo And Port Consolidated System, Inc

Avant sa nomination en RDC, il était  conseiller à l’ambassade du Japon au Bangladesh et ministre à l’ambassade du Japon au Canada.

M Jon-Age Oyslebo, premier ambassadeur résident de la Norvège à Kinshasa

Le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Royaume de Norvège, M Jon-Age Oyslebo est le premier ambassadeur résident de son pays à Kinshasa.

Selon  Jon-Age Oyslebo, la Norvège est prête à travailler étroitement avec la Rdc afin de promouvoir les intérêts communs dans différents domaines, notamment- la paix et prévention de conflits- la protection de civils, y compris les enfants dans les conflits armés- la participation et les droits des femmes dans le processus de paix, ainsi que la lutte contre les violences sexuelles- les problèmes de sécurité liées aux ressources naturelles et le changement climatique.

La décision de la Norvège d’ouvrir une ambassade avec un ambassadeur résident en RDC vise à contribuer à renforcer les excellentes relations entre Kinshasa et Oslow notamment  le

dialogue sur les possibilités et défis nationaux ainsi que des questions globales, avec le gouvernement de la RDC et avec les autres parties prenantes.

Jon-Age Oyslebo, le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Royaume du Norvège en RDC, est né le 20 avril 1960. Il est diplomate de carrière avec une vaste expérience bilatérale et multilatérale des affaires internationales, de la diplomatie publique et du développement mondial.

Il dispose également d’une expérience antérieure en tant que journaliste et conseiller en médias. Il a aussi une expertise en analyses politique et économique, diplomatie publique, communication et dialogue international de haut niveau. Il a exercé les fonctions de directeur au ministère des Affaires étrangères, à Oslo (2014-2015), ministre conseiller à l’ambassade royale de Norvège à Pretoria, en Afrique du Sud (2019), à Washington DC (2015-2019).

Il a fait les études de  » international Election monitoring‘’ à l’université de Bergen, à Norvège  et des sciences politiques à l’université d’Oslo. Il parle norvégien, anglais, français,  portugais, allemand, espagnol et russe. Il est marié et père de 4 enfants.

Son pays qui vient d’être élu membre non-permanent du Conseil de Sécurité de l’Organisation des Nations Unies pour 2021- 2022.

Benoît-Pierre Lamaree salue la diplomatie menée par Félix Tshisekedi

Le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Canada en RDC, M Benoît-Pierre Lamaree,  s’est dit très intéressé par la diplomatie menée par Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Il a indiqué que le gouvernement canadien est prêt à accompagner  le Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pendant son mandat comme Président en exercice de l’Union africaine (UA).

«Otawa considère l’Union Africaine comme un canal incontestable pour atteindre le continent africain», a-t-il dit, avant de saluer les réformes  entreprises par le Chef de l’État dans les domaines des Droits de l’homme et à l’émergence d’un État de droit.

Le Président de la République a informé le diplomate canadien des relations particulières qu’il avait eu avec  son prédécesseur, qui est aujourd’hui en poste au Nigeria.

Benoît-Pierre Lamarée, a fait les études de génie géologique, polytechnique de l’université de Montréal, 1979, D.E.S.S, gestion du secteur énergétique, HEC Montréal 1988 et M.Sc gestion des projets à l’université du Québec, 1990.

Il a passé près de 10 ans à exercer le métier de géophysicien au Canada et au Sénégal, avant de se joindre à la ville de Montréal, puis il a travaillé en Guinée et au Mali au Centre d’études et de coopération internationale.

M. Lamaree est nommé ambassadeur en RDC et en République du Congo. Il est marié et père de deux enfants.

La cérémonie de présentation des lettres de créance de ces chefs de mission diplomatiques s’est déroulée en présence notamment du ministre d‘Etat, ministre des Affaires étrangères, Mme Marie Tumba Nzeza et le directeur de cabinet ad intérim, Pr. Cashmir Kolongele Eberande. ACP/Kayu/Nig