Thomas Luhaka décide de la reprise des délibérations et   défenses des mémoires pour l’année académique 2019-2020

0
306

Kinshasa, 22 janvier 2021 (ACP).- Le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Thomas Luhaka Losendjola a instruit les chefs d’établissements de l’ESU  à reprendre, pour l’année académique 2019-2020, les délibérations  et à organiser les défenses des mémoires et des soutenances de thèses de doctorat suspendues depuis le 16 décembre 2020 à cause de la 2ème vague de la COVID-19.

Le ministre de l’ESU l’a fait savoir dans une circulaire relative aux dispositions en rapport avec les activités au sein des établissements de l’ESU en période de la 2ème de la pandémie du Coronavirus dont une copie est parvenue vendredi à l’ACP.

Il a également souligné que seuls les établissements se trouvant dans les provinces non affectées  par la COVID-19  ou n’ayant  pas rapporté des cas au cours des 14 derniers jours, peuvent organiser  les sessions d’examens. La suspension de ces examens continue pour les provinces affectées, a-t-il précisé.

Des activités académiques autorisées dans les provinces non affectées par le Coronavirus

Le ministre de l’ESU, Thomas Luhaka, a fait savoir que la reprise des activités de l’année académique 2020-2021, est autorisée uniquement pour les établissements situés dans les provinces n’ayant pas rapporté des cas de la COVID-19 et pour celles  n’ayant pas rapporté au cours des 14 derniers jours.

Dans l’exécution des présentes dispositions, le ministre a invité la communauté universitaire de la RDC, à la stricte application des mesures préventives et des gestes barrières contre la COVID-19, soulignant  qu’en appui aux comités de gestion, les comités de la COVID-19 institués dans les établissements, sont priés  de s’assurer de l’observance effective des mesures de lutte contre la COVID-19.

Le ministre de l’ESU  a dit avoir agi sur instruction du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, du Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba après la concertation avec le Comité multisectoriel de la riposte. ACP/Kayu/Nig